~
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 It all started when she saved his life with a bottle of jack.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cinnamon

Cinnamon

Messages : 3
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 27

It all started when she saved his life with a bottle of jack. Empty
MessageSujet: It all started when she saved his life with a bottle of jack.   It all started when she saved his life with a bottle of jack. Icon_minitimeJeu 3 Jan 2013 - 2:53


La chambre de Cinnamon était dans un état bordélique; le lit était défait, il y avait des restants de chips qui traînaient un peu partout et la grande majorité de ses posters de films d'action étaient décollés de son mur et jonchaient le sol. Disons que ça paraissait que sa mère n'avait pas fait le ménage depuis deux semaines. Cinnamon soupçonnait son frère de s'être plaint à elle du manque d'effort qu'il faisait pour améliorer son attitude, ce qui aurait fait en sorte qu'elle ait décidé d'arrêter temporairement de ramasser son désordre. Heureusement pour lui, sa mère finissait toujours par se raviser, incapable de supporter l'apparence négligée de sa chambre, et recommençait à y faire le ménage après un certain temps. Il devait tout de même s'avouer qu'après deux semaines, il commençait à s'inquiéter.

En fait, l'état de la pièce ne ferait même pas partie de ses préoccupations actuelles si il n'était pas incapable de retrouver sa fausse carte d'identité à travers l'amas de vêtements qui traînaient sur le plancher. Cinnamon avait dix-sept ans et n'était pas encore supposé traîner dans des bars à son âge. Or, comme c'était le cas presque tous les jours depuis qu'il avait lâché ses études pour devenir un flâneur professionnel, il avait des plans illégaux en tête pour la soirée. Il avait de la chance d'avoir un ami comme Niko, un garçon possédant des talents de hacker incroyables et qui embarquait dans n'importe lequel de ses plans sans rechigner. Il ne parlait pas trop et était un individu globalement ennuyeux, mais qu'est-ce qu'il était utile! Et dire qu'il l'avait abordé pour la première fois uniquement pour pouvoir se vanter d'avoir un ami albinos! Les fausses cartes étaient l'une de ses créations. Heureusement, dans moins d'un mois Cinnamon allait enfin avoir dix-huit ans et il n'aurait plus besoin de sa fausse carte.

-T'es où, ma tabarnak! Je te dis que c'est difficile à trouver, une carte de plastique, quand y a du linge partout à terre!

-Ça, c'est de ta propre faute! T'as qu'à te ramasser!

Génial, son frère avait décidé d'être fatiguant aujourd'hui. Rectification; son frère agissait de façon complètement normale. Avoir une chambre collée à celle de son frère aîné n'était pas une situation plaisante. Thomas était étudiant à temps plein (le seul de la famille à avoir de l'allure, comme dirait sa mère! Comme si le fait d'aller à l'université annulait tous ses torts!) et il n'aimait pas se faire déranger par son frère pendant qu'il essayait d'étudier, c'est-à-dire carrément tout le temps; à part faire des activités de geeks avec ses amis geeks, ça semblait être son seul passe-temps. Cinnamon songea au fait que son frère et son ami Niko avaient ça en commun; ils passaient beaucoup trop de temps à faire des trucs d'intellectuels pour leur bien. Niko était d'ailleurs le seul de son cercle d'ami à encore aller à l'école; il commençait le cégep cet automne.

-T'es pas supposé étudier en ce moment, toi! C'est l'été! Amuse-toi donc à la place, ça te fera du bien!

Cinnamon pouvait pratiquement entendre son frère broyer du noir. Oh oh, il l'avait mis en colère. Ça s'annonçait bien. L'adolescent mis enfin la main sur sa carte d'identité (la vilaine s'était cachée sous un t-shirt rouge) et la rangeait dans la poche de son jeans lorsque son frère entra brusquement dans la pièce.

L'expression faciale de Thomas était celle qu'il faisait toujours quand son petit frère l'énervait; les sourcils froncés, les yeux qui lançaient des éclairs et les lunettes étrangement de travers, comme si elles étaient une partie intégrante de son visage au point où elles aussi, elles devaient démontrer la mauvaise humeur de Thomas. Cinnamon ne put empêcher l'éclat de rire qui sortit de sa gorge à la vue de son frère. Les personnes qui se fâchaient pour un rien étaient tellement drôles.

-HEY. ÉCOUTE-MOI.

Oh, définitivement drôle.

-Qu'est, ce qu'il y a, le frère? Fais ça vite, je dois rejoindre des amis bientôt!

Apparemment, son frère n'aimait pas trop le ton joyeux avec lequel il avait dit ces mots parce que son expression se renfrogna encore plus. Thomas tenta tout de même de se calmer un peu en expirant un bon coup avant de lui répondre.

-Je fais ce que je veux, ok? Et j'étais pas en train d'étudier, j'était en train de jouer à World of Warcraft.

-Ark, World of Warcraft.

Thomas regarda son frère avec l'assurance de quelqu'un qui croyait avoir trouvé la réplique parfaite démontrant son sens de la répartie.

-Ark, un drop-out qui n'a pas de futur.

-Il y a plusieurs moyens de s'en sortir dans la vie, tu sauras. Parlant de vie. Au moins, moi, j'en ai une. Ciao!

Cinnamon passa en vitesse devant son frère, qui eut à peine le temps de se tasser. Il voulait lui crier une dernière réplique (Thomas détestait ne pas avoir le dernier mot), mais malheureusement pour lui, Cinnamon était déjà loin.

***

Cinnamon attendait en file devant le bar-karaoké Synchronizer. Il était accompagné d'un groupe de quatre amis, dont Niko, qui n'avait pas l'air plus intéressé qu'il ne le fallait, comme d'habitude.

-Hey Blondie, tu sais pourquoi Zombie est pas là?

Un de ses amis, un grand blond dont les grands yeux turquoise semblaient perdus sans le vide, se retourna lentement vers lui.

-Mon nom c'est Ariel, pas Blondie.

Cinnamon éclata de rire. Son ami était complètement drogué.

-Tu sais que je t'appelles tout le temps de même, grand crétin! Il est où, Jo?

Ariel sembla comprendre la fin de sa phrase, cette fois.

-Joel? Il est allé au Eden Mist se chercher des réserves de… hey. Regarde. La troisième fille en avant de nous. Ses cheveux, on dirait de la barbe à papa. Rose et bleu. Pourquoi.

Cinnamon s'accrochait à Niko pour ne pas tomber tellement il riait. Personne au monde n'était plus drôle qu'Ariel gelé, il en était convaincu. La fille en question se retourna vers eux (Ariel n'avait pas murmuré, disons) et lança un regard réprobateur à Ariel, qui se figea, comprenant qu'il venait de dire ce qu'il pensait tout haut.

-Pardonnez-moi, je ne croyais pas avoir dit ça à voix haute!

-Hahahahaha! Oh mon Dieu, Blondie! T'as raison, c'est vraiment laid!

Barbe à papa, furieuse, chuchota quelque chose à une de ses amies avant de se faufiler à travers la file pour arriver à la hauteur de Cinnamon et sa troupe. Elle agrippa les mèches de cheveux d'Ariel et tira très fort dessus pendant une bonne dizaine de secondes avant de les relâcher.

-Bravo le grand, tu t'es excusé! C'est cute! Juste à cause de ça, je ne vais pas te casser la gueule. Mais toi…

La fille regardait Cinnamon avec un air mauvais. Si elle avait eu un fusil entre les mains, elle lui aurait sans doute fait éclater la tête. Inutile de dire qu'il trouvait la situation amusante, voire excitante.

-Bon bon bon, la grande, pas besoin d'être aussi susceptibe! Mon ami Blondie est un spécialiste des arts, il aurait pu te faire une critique constructive sur l'agencement des couleurs de tes cheveux!

Ariel, qui se massait le cuir chevelu (ouch, la fille semblait avoir beaucoup de force physique), lui jeta un regard ennuyé. Visiblement, il n'aimait pas cette tentative de Cinnamon de renvoyer la balle dans son camp pour mettre la situation sur son dos. Heureusement pour lui, Barbe à papa n'avait pas l'intention de s'intéresser à Ariel.

-Change pas de sujet, le roux. Le sujet étant que t'es un crisse de salaud!

«Clac!»

Bon d'accord, elle avait définitivement les mains fortes, la Barbe à papa. Elle retourna rejoindre ses amies d'un pas ferme, la tête haute mais visiblement bouleversée. Cinnamon la regarda se remettre à sa place, un sourire narquois aux lèvres. La première chose qu'elle allait faire en rentrant serait sûrement d'aller pleurer dans les toilettes. Sa joue lui brûlait un peu, mais rien de bien grave; il ne sentirait plus rien dans deux minutes et il serait quand même capable d'avoir une vraie bataille une fois à l'intérieur du karaoké. Ce n'était pas une petite tape de rien du tout qui allait le mettre K.O. Par contre il n'avait pas aimé la remarque sur ses cheveux, qui n'étaient pas roux sois dit en passant, et-

Cinnamon fut coupé du flot de ses pensées lorsqu'il remarqua que son groupe était le prochain à rentrer à l'intérieur.

-Identité s'il-vous-plaît. T'as l'air jeune, toi.

Le portier avait adressé cette dernière phrase à Niko. Celui-ci se contenta de hausser les épaules et de lui montrer sa (fausse) carte. Le portier ne sembla pas trouver de problèmes avec sa carte et le laissa passer. Cinnamon était le suivant et le portier, qui avait sans doute assisté de loin à la petite scène de ménage de tout à l'heure, regarda plus attentivement la sienne mais finit par se réviser à le laisser passer, à contre-cœur, lorsqu'il ne nota pas d'erreur. Les cartes de son ami étaient vraiment trop bien faites, peut importe comment il les avait conçues.

Cinnamon entra dans le karaoké et nota tout de suite que l'ambiance était géniale. Il avait été un peu sceptique au début lorsqu'Ariel avait proposé qu'ils sortent dans un karaoké, mais visiblement c'était un endroit qu'il connaissait bien et il savait de quoi il parlait lorsqu'il disait que c'était le plus agréable du coin. Il se dit qu'il commencerait bien la soirée avec un petit quelque chose à boire.

-Hey la gang, vous voulez vous éclaircir la gorge un peu avant d'aller chanter? J'ai remarqué qu'il y avait des jolies demoiselles au bar, en plus.

Ses amis semblèrent aimer l'idée de se prendre quelque chose à boire et acquiescèrent. Ariel et Niko firent une face désintéressée à la mention de «jolies demoiselles», ce qui fit bien rire leurs trois autres amis. Cinnamon prit mentalement en note l'idée de faire une blague sur leur manque d'intérêt envers la gente féminine un peu plus tard dans la soirée alors que sa joyeuse petite troupe se dirigeait vers le bar.

-Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. On n'est pas tous dévergondés comme toi, Cinnamon.

Cinnamon ricana. Il pouvait bien la faire maintenant sa blague, tant qu'à faire. Maintenant qu'Ariel avait couru après, c'était impossible de résister.

-Mais Ariel, certains d'entre nous ne sont pas en couple et aimons flirter avec des inconnus! Il n'y a rien de mal à ça!

-Je sais que tu aimes flirt… attends. Pas en couple?

Les autres membres du groupe regardèrent Cinnamon en souriant, voyant où il voulait en venir. Il faisait souvent une variante de cette même blague à Ariel.

-Je te comprends, Blondie. Si j'avais un petit ami aussi adorable que l'Albinos, je ne chercherais pas ailleurs moi non plus!

Cinnamon flatta la tête de Niko pour mettre de l'accent sur ses propos. Ce dernier se contenta de hausser les sourcils en direction d'Ariel, un léger sourire aux lèvres.

-Mais je…

Le regard d'Ariel croisa celui de Cinnamon et il réalisa que c'était une blague. La même blague que d'habitude. Et qu'il l'avait encore prise au sérieux. Il ravala le reste de sa phrase et se mit à regarder furtivement aux alentours, à l'aide d'un échappatoire inexistant. Cinnamon et ses autres amis partirent à rire de nouveau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
It all started when she saved his life with a bottle of jack.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life
» serie life
» The hooping life
» Life on mars
» Song Fic "Bring me to Life"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: Restaurant rétro-
Sauter vers: