~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 That time your life was like The Hangover 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle

Kyle

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 29

That time your life was like The Hangover 2 Empty
MessageSujet: That time your life was like The Hangover 2   That time your life was like The Hangover 2 Icon_minitimeLun 19 Nov 2012 - 14:35

Kyle flottait dans une sorte de coton brumeux aux reflets jaunâtres lorsqu'une sonnerie sonore le tira du sommeil. Le retour à la conscience se fit brutal, un peu comme s'il était tombé en chute libre sur une très courte distance, mais les différentes sensations de son corps lui revinrent graduellement. Une pression désagréable s'exerçait contre ses yeux, sa tête l'élançait douloureusement et il avait un goût pour le moins écoeurant, sorte de résidus de bière et de pizza, au fond de la gorge. Kyle ouvrit lentement les yeux et les referma aussitôt en constatant que le soleil lui tombait en plein dedans par de-là les rideaux ouverts de la chambre. Puis, en voulant se couvrir le visage de son bras droit, il fit une nouvelle observation en réalisant que celui-ci était totalement engourdi, écrasé sous une masse informe.

Aveugle et immobilisé, Kyle prit quelques secondes pour méditer sur sa situation. Il ne se souvenait pas de sa soirée dans tous ses détails, ce qui annonçait déjà plutôt mal les choses. Il se remémorait l'atterrissage en avion, avoir déambulé dans les rues de Berlin, puis contacté le reste du groupe sur Skype en soirée et...

Bones devait forcément se trouver quelque part dans la pièce.

Ils étaient tous les deux partis en Allemagne pour donner quelques interviews, dont une télévisée. L'émission, sorte de show de variétés, possédait une bonne renommée dans le monde de la culture populaire européenne et permettrait ainsi au groupe de bénéficier d'un certain tremplin vers une reconnaissance encore plus étendue. Leur période promotionnelle battait son plein, tout juste avant leur éventuelle tournée internationale, aussi le reste du groupe s'était retrouvé départagé un peu partout à travers le monde.

Ils avaient rapidement entamé leur voyage avec une première entrevue radio, qui les avait libérés à peine deux heures plus tard. De ce fait, en bons étrangers échoués au coeur de la métropole berlinoise avec une longue journée à tuer, Kyle et Bones en avaient évidemment profité pour faire les touristes. Et qui dit Allemagne, dit inévitables pichets de bière plus larges que leur tête à rapporter en souvenir. Ce qui, à y repenser, n'avait pas été leur plus brillante idée. Kyle ne se souvenait plus précisément de la quantité d'alcool qu'ils avaient rapporté à l'hôtel, mais à en croire sa tête, son corps et son haleine, il préférerait sans doute ne jamais se remémorer le chiffre précis. (À dire vrai, envoyer Kyle et Bones seuls ensemble dans un pays étranger et espérer qu'ils se comportent en adultes responsables avait été une première erreur fondamentale pour tout le monde impliqué.)

En parvenant à cette conclusion, Kyle twista tant bien que mal son corps vers son bras mort et ouvrit à demi les paupières. Comme il l'avait supposé, la masse inerte ressemblait définitivement à un corps, un corps qui avait de fortes probabilités d'appartenir à Bones. Excepté s'ils avaient kidnappé le livreur de pizza ou quelque chose du genre. Les souvenirs de Kyle étaient très flous.

Il rassembla son énergie et prit une chance en poussant le tas informe de ses pieds. Le corps mou roula sans force, libérant son bras qui se mit à bourdonner horriblement lorsque Kyle tenta de le bouger. Il étouffa un cri et, aveuglé par la soudaine douleur, écrasa son pied sur la cuisse de l'autre inconscient sans ménagement. Son bras lui faisait l'effet d'un écran de télévision bourré de neige, ce qui n'arrangeait pas non plus l'état général de son esprit déjà ridiculement groggy. S'il avait eu le coeur à la rétrospective, Kyle aurait pu se demander ce qu'ils foutaient exactement dans le même lit et si la chose sur laquelle son pied était posé était réellement le reste de la pizza de la veille, mais il se trouvait bien trop préoccupé à battre inutilement son bras dans les airs dans l'espoir de chasser la terrible sensation pour se perdre dans des tangentes philosophiques.

Un gémissement quasi-inaudible se fit entendre depuis la touffe de cheveux blanches de Bones. Perdu un océan de picotements insupportables, Kyle observa alors sans le réaliser son ami tourner un peu plus sur lui-même et promptement passer par-dessus bord pour s'effondrer bruyamment à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bones
Spécialiste de Serpents & Échelles
Bones

Messages : 98
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 27
Localisation : Hochelaga

That time your life was like The Hangover 2 Empty
MessageSujet: Re: That time your life was like The Hangover 2   That time your life was like The Hangover 2 Icon_minitimeSam 1 Déc 2012 - 9:59

Ce fut un réveil brutal. Les cordes de la guitare sur laquelle il était tombé firent un drôle de son, cocasse en d’autres circonstances, mais plutôt douloureux pour le moment. Bones se cabra et roula sur le côté en un râle plus ou moins cohérent. Sa gorge était sèche, sa bouche, pâteuse. Bones reconnut sans problème les joies d’un lendemain de veille… mais il ne se souvenait pas de ladite veille. Péniblement, Bones ouvrit les yeux. Il se retrouva nez-à-nez avec une énorme bouteille de bière à moitié remplie de Skittles, coagulées par un restant d’alcool. L’odeur était épouvantable et arracha des larmes au jeune guitariste. Un vague souvenir d’avoir concocté (et consommer) cette fabuleuse potion multicolore lui revint en tête avec dégoût.

Malgré le soleil qui lui réchauffait les épaules, Bones fut parcourut d’un frisson. Il baissa les yeux vers son corps et constata qu’il n’avait plus de t-shirt. Bien sûr… Jamais n’avait-il réussi à conserver tous ses vêtements après une soirée de ce genre. Sur son torse était dessiné des petits signes incompréhensibles au marqueur permanent. Le cou cassé, les yeux vitreux, Bones essayait de lire les écritures, mais son niveau de concentration était excessivement bas en cette matinée intellectuellement brumeuse. Bones secoua la tête et pria seulement pour qu’il ne s’agisse pas plutôt de tatouages.

Il réalisa soudain qu’il n’était pas seul. Un gémissement agacé provint du lit, un peu plus haut, et fit sursauter le jeune homme. Son cœur se calma aussitôt lorsqu’il entrevit des cheveux noirs en bataille et un bras agité de spasmes. Ce n’était que Kyle, bien que celui-ci semblait se prendre pour une poule épileptique pour l’instant... Ils se trouvaient en Allemagne (maintenant, Bones s’en rappelait) pour donner des entrevues et ils avaient décidé de profiter des spécialités locales. Frottant son dos endolori, Bones se leva finalement tandis qu’un mal de tête lui vrilla les tempes. Sa vision s’obscurcit et il resta immobile un instant avant de retrouver le peu d’équilibre qui lui restait.

La pièce était dans un chaos total. Jamais Bones n’avait vu un endroit aussi sale, aussi en désordre. Le guitariste n’osait même pas imaginer la syncope qu’Ariel ferait en voyant ce champ de bataille. Il n’osait surtout pas imaginer la réaction de la pauvre femme de ménage… Titubant, Bones se dirigea vers la salle de bain, trébuchant sur à peu près tout au passage. Une envie de vomir lui prit, mais son peu de volonté lui permit de se rendre jusqu’à la toilette. Dégobillant tout ce qu’il avait mangé la veille (Bones remarqua notamment des points multicolores), il se maudissait intérieurement d’avoir autant fêté. Vomir n’était pas son hobby préféré, et ses poumons souffraient toujours énormément de cet exercice pénible. Après plusieurs minutes de régurgitation, le malaise s’estompa et Bones tira la chasse d’eau. Il se pencha au lavabo pour se rafraîchir le visage et se lava les dents, s’en trop s’avoir s’il prenait la bonne brosse, pour ôter le goût horrible qui régnait dans sa bouche.

Il sortit de la salle de bain, les pensées déjà un peu plus claires. Du coin de l’œil, il aperçut son t-shirt qu’une poupée gonflable portait glorieusement et fronça les sourcils. Il n’avait jamais vu quelqu’un porter un chandail de la sorte, et, en fait, il ne comprenait tout simplement pas ce que la poupée faisait là. Il retourna près du lit, où Kyle semblait s’être calmé un peu, et secoua la jambe de son ami.

-Eh, réveille-toi, lui dit Bones d’une voix rauque. On est dans la merde je crois…

La bonne n’allait pas tarder à faire sa ronde et ils allaient pouvoir dire adieu à l’hôtel si le personnel trouvait la chambre dans cet état. Les yeux cachés derrière ses mains, Kyle ne répondit que par un geignement. Bones tourna la tête vers les fenêtres et constata que les rideaux étaient grand ouverts, source de la douleur oculaire de Kyle. Promptement, il alla les fermer et réalisa qu’il offrait depuis tout à l’heure un spectacle fort intéressant à la suite d’en face. Peu préoccupé par l’éventualité de photos peu avantageuses qui pourraient se trouver sur le net dans cinq minutes, Bones retourna auprès de Kyle pour le presser davantage. Il se prit cependant les pieds dans l’ordinateur portable qui se trouvait au sol et s’étala de tout son long (mais avec grâce) sur leurs valises à moitié déballées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
That time your life was like The Hangover 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life
» [ANIME] Eve no Jikan (Time of Eve)
» Sieste time !!!
» Votez pour Long Time To Lay A Track
» serie life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: Rock band-
Sauter vers: