~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Is Everybody Going Crazy

Aller en bas 
AuteurMessage
Darren

Darren

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 30

Is Everybody Going Crazy Empty
MessageSujet: Is Everybody Going Crazy   Is Everybody Going Crazy Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 10:36

Spoiler:
 

Darren s'était trouvé un siège loin du bureau de la réception, entre deux plantes vertes et une table à revues. Il était encore une fois beaucoup trop d'avance à son rendez-vous, mais il avait préféré quitté plus tôt son appartement au lieu de perdre sa soudaine motivation et rester cloîtré dans sa chambre pour le reste de la journée, manquant une énième rencontre avec Denis. Et dieu sait qu'il avait besoin de ces entretiens. Son père avait beau aller mieux, Darren, lui, ne se sentait pas plus léger. Il avait abandonné ses cours à l'Université pour mieux s'occuper de son père et de sa boutique, il avait quitté Camille pour ne pas l'entraîner dans sa dépression, il avait coupé les ponts avec à peu près tout le monde… sauf son père. Et ce dernier avait contacté Denis.

Leurs rendez-vous s'étaient fait plus rares, les deux dernières années, mais maintenant, ils se voyaient pratiquement chaque semaine, lorsque Darren n'annulait pas leurs rencontres à la dernière minute. Heureusement, Denis était toujours aussi compréhensif et il ne réprimandait pas trop le jeune homme lorsque cela arrivait. Darren finissait toujours par se présenter éventuellement. Comme il le faisait aujourd'hui.

Assis droit dans son siège, il attendait nerveusement son tour pour entrer dans le cabinet. Il lui restait encore beaucoup de temps (trop) et il commençait à avoir peur de prendre la fuite. Il était libre de quitter le bâtiment s'il n'avait plus envie d'aller au rendez-vous, mais la réceptionniste l'avait reconnu et elle ne manquerait sûrement pas de l'indiquer à Denis... Prenant une grande respiration, Darren s'étira et prit un magazine au hasard. Il feuilleta le Châtelaine avec peu d'intérêt, lut en diagonale un article sur la ménopause et son regard s'accrocha à une publicité de lunettes soleil où une des filles posées ressemblait beaucoup à Camille.

Elle lui manquait beaucoup, mais il n'avait pas envie de la recontacter. Elle avait fait tant pour lui, et il était retombé encore plus bas qu'avant. Elle n'avait pas à le réparer à nouveau, à le soutenir. Elle méritait d'être heureuse et d'être avec quelqu'un qui la ferait sentir bien. Pas avec Darren, pas avec quelqu'un d'aussi misérable que lui...

Magazine toujours en main, Darren leva les yeux en entendant la porte de l'accueil s'ouvrir. Il fronça les sourcils en reconnaissant la personne et une vague de panique le submergea. Il baissa la tête vers son magazine, ne voyant même plus ce que contenaient les pages. Qu'est-ce qu'Ariel faisait ici? Il allait voir un psy lui aussi? Il avait l'air d'aller bien pourtant... Une chose était sûre, il ne fallait pas qu'il voit Darren ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

Ariel

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 29
Localisation : Plateau Mont-Royal

Is Everybody Going Crazy Empty
MessageSujet: Re: Is Everybody Going Crazy   Is Everybody Going Crazy Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 16:50

Ariel regarda sa montre pour la quatrième fois cette heure-ci. Il avait un rendez-vous avec un psychologue dans deux heures exactement, et il voulait arriver à une heure convenable. Il y a deux mois, sa cousine Annie lui avait suggéré, la voix tremblante, d'aller consulter un spécialiste de la santé mentale. Annie avait probablement dû rassembler tout son courage pour lui faire cette proposition; sa cousine était très timide et elle avait peur de donner des conseils aux gens, craignant des réactions négatives de leur part. Évidemment, Ariel l'avait mal pris initialement et sa réaction avait été de lui dire quelque chose dans les lignes de «Tu crois que quelque chose cloche chez moi, toi aussi? Tout le monde croit ça! Je croyais que tu me comprenais, toi! Je vois la vie différemment, c'est tout.», mais au bout d'une période de silence pesant entre les deux cousins, Annie avait bégayé entre deux sanglots «Tu veux tout le temps aider les autres mais tu ne penses jamais à toi! Tu ne crois pas que tu devrais t'aider toi-même avant? Ton attitude n'est pas saine, je te le dis parce que je t'aime!» et Ariel avait fini par lui promettre d'essayer de consulter un psychologue. Sa cousine avait justement une amie dont le petit frère venait tout juste de commencer à travailler dans le domaine. Évidemment, puisque Ariel avait beaucoup de difficultés à faire confiance aux étrangers, il avait sauté sur l'occasion de rencontrer le frère de l'amie de sa cousine (Annie étant elle-même une personne plutôt craintive, il lui faisait confiance dans son jugement du type).

Finalement, Ariel décida de partir un peu en avance à son rendez-vous de peur de passer tout droit. Puisqu'il était à un Starbucks pas trop loin du cabinet de son psy (à peine quinze minutes de marche), il décida de s'y rendre à pied. Il jeta son contenant de café vide et sortit.

Regarder le paysage l'apaisait lorsqu'il était tracassé. Les voitures circulant légèrement au-dessus de la limite de vitesse lui faisaient penser à la vie, à l'obsession qu'avaient certaines personnes d'essayer de la battre à son propre jeu en essayant d'être au-dessus d'elle. Il semblait au jeune homme que tout comme les voitures étaient éventuellement confrontées à une lumière rouge qui freinait tous leurs efforts, l'être humain se voyait imposer des barrières qu'il n'arriverait jamais à franchir peu importe le temps qu'il investissait. Et même si éventuellement, la lumière redevenait verte, les efforts investis n'avaient servis à rien parce que la voiture dans la voie d'à côté, qui avait avancé paresseusement sans trop se presser, nous avait rattrapé. Et pourtant…

Même s'il savait qu'il se ferait rattraper lui aussi, Ariel était incapable de suivre le rythme. Cette métaphore n'était peut-être pas la meilleure (la vie était plus complexe qu'un simple trajet de voiture), mais le blond aimait imaginer que son amour de la vitesse provenait de son besoin de sentiment de liberté dans ses choix personnels. Il n'y avait pas grand-chose que le jeune homme détestait plus que de se sentir tassé dans un coin, et ces derniers temps le sentiment semblait persister. Il espérait que voir un psychologue l'aiderait à aller mieux.

Ariel arriva finalement dans le cabinet de psychologues. Celui avec qui il avait rendez-vous, Kunihiro Matsuzaka, avait son bureau ici avec deux autres psychologues. L'endroit était plutôt vide, à l'exception de la réceptionniste et d'un autre patient.

Un instant… n'était-ce pas Darren Côté-Santos?

Ariel ne savait pas qu'il allait voir un psychologue au même endroit que lui. Ce qui était plutôt justifié, puisque c'était la première fois qu'il en voyait un lui-même. Le jeune homme était plutôt soulagé de constater que Darren consultait quelqu'un, il savait que le latino était pas mal angoissé et qu'il avait vécu des épreuves difficiles ces derniers temps.

Ne désirant pas trop le déranger en allant directement l'aborder (qui sait, peut-être que Darren avait un peu honte d'être ici? C'était dur à dire, Ariel ne le connaissait pas beaucoup), il s'assit à quelques sièges de lui et le salua de la main (quoique Darren semblait plongé dans un magasine, il ne l'avait probablement même pas vu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

Darren

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 30

Is Everybody Going Crazy Empty
MessageSujet: Re: Is Everybody Going Crazy   Is Everybody Going Crazy Icon_minitimeMar 20 Aoû 2013 - 17:25

Darren leva à peine les yeux et esquissa un sourire maladroit à l’intention d’Ariel. Évidemment qu’il l’avait vu. Il était la seule autre personne qui attendait dans cette pièce et il mesurait six pieds. Ce vain espoir de toujours vouloir passer inaperçu était stupide. Au moins, Ariel s’était assis un peu plus loin, c’était déjà ça de gagné.

Un peu gêné d’avoir un magazine de dames entre les mains, Darren reposa la revue sur la table et se cala dans son siège, mal à l’aise. Il devait dire quelque chose à Ariel, quelque chose qui lui permettrait de prendre des nouvelles du jeune homme sans toutefois trop s’intéresser à ses problèmes et en évitant de parler de ses propres mésaventures. Ils étaient tous deux ici pour tenter d’éliminer ce qui les tracassait, valait mieux ne pas évoquer le sujet…

-Tu… euhm, je…

C’était un départ. Tu vas bien? Tu viens souvent ici? Ces questions lui brûlaient les lèvres, mais ne se posaient évidemment pas. Ça allait de soi qu’Ariel n’allait pas bien s’il venait voir un psychologue. Et c’était la première fois qu’il le voyait ici, alors le jeune homme était visiblement nouveau au cabinet.

-Ça fait longtemps qu’on s’est vu, finit par dire Darren, d’un ton si bas qu’il eut de la difficulté à s’entendre lui-même.

Voilà, une formule simple, qui engageait la conversation sans les obliger à élaborer plus que nécessaire. Darren essaya de soutenir le regard d’Ariel, mais il ne put s’empêcher de reporter son attention vers ses propres mains, ses doigts serrant avec nervosité le tissu de sa veste. Il tâcha de se détendre, jeta un coup d’œil discret à l’horloge derrière Ariel et essaya de se concentrer sur la discussion. Ce n’était pas le moment de se plonger dans ses pensées et avoir l’air effronté aux yeux d’une connaissance nouvellement retrouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Is Everybody Going Crazy Empty
MessageSujet: Re: Is Everybody Going Crazy   Is Everybody Going Crazy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Is Everybody Going Crazy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] CRAZY SNOWBOARD : Jeu de Snowboard [Gratuit]
» (Clip) GOING CRAZY - Song Ji Eun.
» CRAZY KILLER TOM - COLLATERAL
» [Lyon, Crazy Orc] Après-midi Epic au Crazy Orc (12 février)
» Après-midi Epic Armageddon au Crazy Orc le 17/10/09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: XXIe siècle :: En ville :: Boutiques-
Sauter vers: