~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 $2456,84 won't help you go far, young man.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: $2456,84 won't help you go far, young man.   Dim 9 Déc 2012 - 0:38

Spoiler:
 

Assis sur le sofa miteux de son salon-cuisine-et-salle-à-manger, Ariel comptait son argent en faisant la grimace. Il y avait presque cinq mois déjà, il avait quitté la maison familiale pour s'installer en appartement avec un ami. Étant issu d'une famille aisée, l'argent n'avait jamais été un problème pour Ariel, mais maintenant qu'il devait gagner son pain sans l'aide de ses parents les fonds se faisaient rares. Le fait qu'il ait flambé la petite fortune emportée avec lui en divertissements et pour payer sa part de loyer n'avait pas aidé. Ariel n'avait plus le choix; il devait se trouver un emploi.

Son colocataire entra dans la pièce alors qu'il finissait de compter ses derniers sous. Si ses calculs étaient bons, il devrait pouvoir survivre encore deux mois sans loisirs. C'était ça, le hic: sans loisirs. Ariel avait développé des nouveaux besoins depuis qu'il n'habitait plus chez ses parents. Il s'était fait des nouveaux amis aux habitudes de vies douteuses, habitudes qui avaient fini par déteindre sur lui.

-So… t'en as tu assez pour aller au Eden Mist?

Ariel tourna la tête vers Joel, qui venait de lui poser la question qu'il redoutait présentement. Il déposa son argent sur la table basse.

-Je ne crois pas que j'en ai assez, non. Je pourrais survivre deux mois avec ce que j'ai sans y aller, par contre. Mais ça serait deux très longs mois. «Très longs» est un euphémisme ici.

Joel rigola doucement, de son rire grave qui portait encore des échos de fatigue; il venait de se réveiller.

-Woah man, il te faudrait penser à te trouver une job.
-C'est ce que j'étais en train de me dire, justement.
-Yo, tu pourrais laver des cars avec moi.

Une vive image de lui-même en train de laver des vitres lui vint à l'esprit. Cette pensée était accompagnée d'un sentiment désagréable. Ariel ne savait pas d'où elle venait; c'était comme s'il avait été forcé de laver des vitres pendant une grande partie de sa vie auparavant et que l'idée lui était maintenant insupportable. Pourtant, Ariel n'avait jamais lavé de fenêtres pour survivre à ce qu'il sache. Exténué par ses propres pensées, il cligna rapidement des yeux pour s'en débarrasser et reprendre le fil de la conversation qu'il avait avec Joel.

-Non merci. L'idée de m'enchante pas.
-Why though. C'est de l'argent facile, faire du car wash. T'es fin avec les clients et ils peuvent te donner du pourboire supplémentaire.

Ariel tenta vainement de trouver une explication logique à cette haine du nettoyage de fenêtres mais n'en trouva pas. Soupirant mentalement, il décida de dire les choses comme elles étaient, comme c'était trop souvent le cas lorsqu'il ne savait pas quoi répondre à quelqu'un.

-Une voiture, ça a des fenêtres.
Joel le regarda, son visage s'illuminant d'un sourire.
-Hahaha. Typical Ariel.
-Non, c'est… laisse faire. Je n'ai aucune explication logique à donner à ça.
-Okay then. Si t'aimes pas les fenêtres, tu vas faire quoi instead?

Ariel prit une pause, essayant de se rappeler de quelque chose. Quelqu'un de son entourage ne lui avait-il pas parlé d'une opportunité d'emploi récemment? Joel en profita pour sortir le pot de café instantané du garde-manger. Il se rappela de ce qu'il voulait dire en voyant son colocataire tasser le contenant de cannelle pour s'emparer de celui où se trouvait le délicieux élixir d'énergie.

-Oh, Joel! Cinnamon n'avait pas un frère qui cherchait des employés? Je ne sais plus trop ce qu'il fait. Il est secrétaire d'un coffee shop, je crois?

-Coffee shop! Oh my God. Thomas haït le café intense, dude! Genre juste l'odeur lui fait faire une bitch face. Pis secrétaire! Daaamn, imagine la qualité de la réception! «Bonjour, ici Thomas Sullivan. Je vous méprise. Que puis-je faire pour vous? Et faites ça vite j'ai autre chose à faire moi. Balancez-moi vos plaintes à propos du café. Je suis d'accord, il est mauvais.» Hahaha worst secretary ever. Non, il est comptable dans un restaurant. Il fait ses maths tranquille au lieu de marmonner dans un téléphone.

-Oh, il n'aime pas le café, c'est vrai. Alors comme ça, son nom c'est Thomas. Il est vraiment si pire que ça? Je croyais que Cinnamon exagérait lorsqu'il chialait contre son frère.

-Oh, il exagère, mais il est quand même tiring parfois son bro. Il est super grincheux. Surtout, parle-lui pas s'il est en train de lire un livre. Mettons que les gens passent après dans sa liste de priorités. Il a un genre de superiority complex aussi, selon Cinnamon, mais je ne le connais pas assez pour pouvoir juger.

Joel raconta d'autres anecdotes impliquant le frère de Cinnamon en faisant bouillir de l'eau pour le café. Il était clair que la plupart du temps, les provocations de Cinnamon étaient la cause de la mauvaise humeur de Thomas et non l'inverse. Ariel aurait été prêt à travailler avec quelqu'un d'un peu désagréable de toute façon; il avait vraiment besoin de cet argent.

-Ah, je vois. Ça ne me semble pas trop pire. J'ai connu pire, en fait. Dis, tu connais l'adresse de ce fameux restaurant? J'aimerais aller visiter l'endroit. C'est un emploi qui pourrait m'intéresser.

Joel ramassa un papier et un stylo qui traînaient par terre. Il y gribouilla une adresse. Au même moment, la bouilloire émit un son signifiant que l'eau était assez chaude.
-There. Cin est souvent en train de demander du cash à son frère alors je sais l'adresse par cœur.

Pendant que Joel écrivait l'adresse de son probable futur lieu de travail, Ariel prépara leurs cafés; deux crèmes un sucre pour Joel et noir pour lui. Il déposa les deux tasses sur la table.

-Thanks for the coffee bro.
-You're welcome. Et merci pour l'adresse. Je ne sais pas ce que j'aurais fait, deux mois sans pouvoir avoir ma dose au Eden.

-T'aurais été ben triste en tout cas. «Ben triste» est un euphémisme ici, by the way.

Joel fit un clin d'œil à Ariel avant de prendre une gorgée de son café. Ariel sourit au choix de mots de son ami. L'écoute était une de ses principales qualités. Ariel regarda avec intérêt l'adresse du restaurant.

-En effet. Bon, je finis mon café et je m'en vais porter ma candidature au restaurant!
-Tu n'allais pas visiter les lieux? On dirait que tu as déjà pris ta décision.

Ariel fit aller ses yeux de gauche à droite, un sourire penaud accroché aux lèvres. Il faut dire que l'endroit, Rétrovision, était très agréable. Il y était déjà allé avec sa sœur et les amis de cette dernière auparavant.

-Oups? On dirait que j'ai changé d'idée!

Ariel termina son café en vitesse sous le regard amusé de son colocataire, manquant quatre ou cinq fois de se brûler la langue. Il nettoya ensuite sa tasse dans l'évier avant de s'emparer de son plus beau chapeau et d'un manteau. L'hiver approchait et il commençait à faire froid. Et pour ce qui est du chapeau, mieux vaut bien paraître pour un entretient d'embauche, même s'il ne s'agit que d'un simple emploi de serveur dans un restaurant qu'il était pratiquement assuré d'obtenir, non?

-J'y vais maintenant. N'oublie pas de nettoyer ta tasse toi aussi. À plus tard!
Sur ce, Ariel sortit de chez lui d'un pas pressé et embarqua dans sa voiture. Il ne s'était même pas donné la peine de chercher l'endroit sur Google Maps; sa mémoire visuelle était excellente et il se rappelait très bien où le petit restaurant rétro se situait.

Après quelques minutes de route, Ariel aperçu sa destination. Il se stationna près de la porte d'entrée. Il se souvenait qu'une petite clochette sonnait lorsqu'un client entrait dans le restaurant. Il ouvrit la porte et ses yeux s'illuminèrent lorsque le fameux «ding!» résonna et qu'il mit les pieds dans le restaurant. Les lieux étaient propres et il y avait une excellente odeur dans l'air, une certaine ambiance qui lui donnait l'impression d'être parmi les siens.

Oh oui, il sentait qu'il allait adorer travailler ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
$2456,84 won't help you go far, young man.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carrera 2448N
» Lac sans fond (2456 m - Alpes Grées - 24-25/10/2012)
» Kurokami
» technokit tkr young rtr
» Mon Vlad von Carstein pour le youn blood 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Fictions :: One-Shots-
Sauter vers: