~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Darren Côté-Santos

Aller en bas 
AuteurMessage
Darren

Darren

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 30

Darren Côté-Santos Empty
MessageSujet: Darren Côté-Santos   Darren Côté-Santos Icon_minitimeDim 4 Nov 2012 - 10:20

Nom : Côté-Santos
Prénom : Darren
Âge : 23 ans
Sexe : Masculin
Date de naissance : 6 août 1989
Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Description physique : Darren est un jeune homme assez grand et bien bâti. Il a des cheveux brun foncé, plutôt courts. Il a des yeux brun caramel. Ses expressions faciales trahissent toujours ses émotions, même s’il tente de les cacher. Sa mère brésilienne lui a légué un teint halé. Il a un sourire éclatant (lorsqu’il sourit, ce qui est un privilège qu’il n’accorde qu’à ses proches amis). Darren adore le sport et il s’entraîne beaucoup. Il est donc plutôt musclé. À la maison, il aime porter des vêtements de sport (jogging et t-shirt), mais lorsqu’il doit sortir, il opte pour des habits à la mode, mais discrets.

Description psychologique : Darren est quelqu’un de très réservé. Il accepte très mal l’échec personnel et il peut se montrer compétitif (ah, les sports…). Il a de la difficulté à faire confiance aux autres, mais une fois que les barrières de son angoisse sont tombées, c’est un ami fidèle qui aime rigoler. Darren souffre d’agoraphobie avec trouble panique (TPA) depuis l’enfance. Il rencontre régulièrement une psychologue pour contrôler ses problèmes, et c’est un fait qu’il tente de cacher à ses amis parce qu’il a honte de se montrer aussi "faible". Darren peut se montrer très naïf par moment et croire à peu près n’importe quoi.

Histoire : Darren est né le 6 août 1989, à Laval. Il est le troisième d’une famille de sept. Son père, Alain, fut une figure plutôt absente durant son enfance. Darren sera alors beaucoup plus proche de sa mère. Il découvrit rapidement les joies du sport avec ses frères et fut inscrit dans une ligue de soccer par ses parents. Étoile montante, il était la fierté de l’entraineur et le modèle de ses coéquipiers. Plutôt doué à l’école grâce à sa bonne mémoire, Darren récoltait les bonnes notes. Bref, la vie était belle.

À ses huit ans, les parents de Darren divorcèrent. Le jeune garçon, très secoué, s’adapta lentement à sa nouvelle réalité : une semaine avec maman, une autre avec papa. Quelques mois plus tard, alors qu’il accompagnait sa mère pour le magasinage de Noël, il fut attiré par la vitrine d’une animalerie. Après avoir regardé un peu les chiots, Darren se tourna vers sa mère pour lui faire la demande ultime… mais il ne la vit pas. Il s’aventura un peu dans les rues voisines, mais sa mère restait introuvable. Seul, au milieu d’une foule monstre qui cherchait des cadeaux, qui quêtait, qui marchait simplement, qui le bousculait… Darren se mit à paniquer, croyant avoir perdu sa mère à jamais. Des passants remarquèrent son agitation et vinrent le voir pour s’assurer que tout allait bien. Terrifié à l’idée de parler à des inconnus, il rassembla tout son courage pour bégayer son histoire. Il devint rapidement le centre d’attention et les gens s’évertuèrent à retrouver sa mère, celle-ci se trouvant quelques coins de rue plus loin.

Après cette expérience pénible, Darren se mit à redouter les foules et détester sortir de la maison. L’école devint une torture, ainsi que les pratiques de soccer. Il supplia ses parents à plusieurs reprises de le désinscrire, mais ceux-ci (qui ne comprenaient pas pourquoi il agissait désormais de la sorte) refusèrent. La nature s’occupa de régler le problème : Darren se brisa la cheville et il dut abandonner le soccer. Malgré ce stress de moins, l’anxiété de Darren ne diminua pas pour autant. L’école l’angoissait de plus en plus, il allait jusqu’à feindre l’évanouissement pour ne pas sortir de la maison. Son comportement entraîna une série de disputes plutôt enflammées avec sa mère. Leur lien se détériora rapidement et Darren finit par aller vivre chez son père. Il avait alors seize ans.

Après le déménagement, Darren se referma sur lui-même. Il passait ses journées enfermé dans sa chambre, à lire des romans. Puisque son père était trop occupé à démarrer son commerce, Darren ne prenait plus la peine d’aller à l’école. Il appelait la secrétaire pour motiver ses absences et répondait évasivement aux quelques questions que son père lui posait. Malheureusement (ou heureusement), son petit jeu ne dura pas longtemps. Son père rentra plus tôt du travail et il découvrit Darren dans le salon. Celui-ci dut raconter toute l’histoire et les deux hommes eurent une sérieuse conversation. Son père l’aida à se reprendre en main, lui offrit d’aller voir un psychologue (mais Darren refusa) et le soutint. Le retour à l’école fut extrêmement pénible, mais il réussit à décrocher son diplôme d’études secondaires à l’aide de beaucoup de tutorat et de récupération. Son père lui offrit également un emploi à temps partiel dans sa boutique pour intégrer tranquillement le monde du travail dans un environnement qui n’allait pas l’angoisser.

Finalement, Darren entra au cégep en sciences humaines. Ne sachant pas trop vers quel domaine se diriger, il étudiait sans grand entrain. Ce fut lors de son troisième cours d’histoire qu’il eut le coup de foudre : il allait enseigner l’histoire. Malgré tout, son illumination rencontra rapidement un obstacle : comment allait-il enseigner s’il n’arrivait pas à prendre la parole en classe sans bégayer? Encore une fois, il était prêt à tout abandonner, mais son père l’encouragea à poursuivre ce nouveau rêve, qu’il ne devait pas passer à côté de sa vie à cause de sa peur. Darren accepta finalement de voir un psychologue pour l’aider à gérer ses émotions. Après quelques mois de thérapie, Darren faisait déjà des progrès. Il devint ami avec quelques camarades de classe et s’autorisait même à lever la main pour répondre à des questions.

Il obtint son DEC sans problème et commença alors l’Université. Il rencontra Camille Vigneault, une étudiante dans le même programme que lui. Rapidement, ils sympathisèrent. D’abord angoissé par cette nouvelle relation, Darren finit par se sentir mieux lorsqu’il était avec Camille. Après quelques semaines, il invita Camille au cinéma. Une fois assis dans la salle bondée, Darren se mit à paniquer et vomit. Malgré ce premier rendez-vous raté, les deux tourtereaux se fréquentèrent durant une année (pendant laquelle ils emménagèrent même ensemble), puis Darren demanda Camille en mariage. Il ne s’était jamais senti aussi bien de sa vie. Même s’il était encore nerveux dans les foules, sa relation lui donnait de la confiance et il réussissait à rester calme. Il continua tout de même à consulter son psychologue.

Mais la vie n’est pas faite pour être heureuse. Le père de Darren développa un cancer de la prostate. Tous les progrès que Darren avaient alors réalisés furent réduits à néant. Terriblement inquiet pour la santé de son père, il songea à tout abandonner pour s’occuper de lui. Toutefois, Camille le retint, mais le stress de Darren ne cessa d’augmenter. Il n’avait plus envie d’aller à l’école, ni de sortir. Toute son énergie était vouée à angoisser à propos de la possible mort de son père. Camille tâcha de consoler Darren du mieux qu’elle put, mais la discussion tournait toujours en querelle. Elle quitta Darren, excédée par ses problèmes. Darren plongea dans une profonde dépression et abandonna ses études pour être auprès de son père et s’occuper de la boutique.

Maintenant, le père de Darren va mieux. Il a échappé de peu à la mort, il est très faible, mais il est toujours en vie. Darren habite toujours dans l’appartement qu’il avait partagé avec Camille et il rend visite à son père tous les dimanches. Il aide son père à tenir la boutique, il était même prêt à en faire son métier officiel, mais son père lui conseilla de reprendre les études. Avec l’aide de son psychologue et de son père, Darren a donc entrepris les démarches pour retourner à l’Université.

Occupation : étudiant à l’UQAM et co-propriétaire de Bricole Côté & Fils, une boutique de réparation en tout genre.

Famille : Alain Côté (père, 53 ans), Monica Santos (mère, 52 ans), Elsa (sœur, 27 ans), Marc (frère, 25 ans), Christophe (frère, 22 ans) et Nadia (sœur, 19 ans). Il est très proche de son père. Il s’entend bien avec ses frères et sœurs, en particulier avec Marc. Il a fait la trêve avec sa mère et entretient des rapports neutres avec elle. Elsa est mariée à Justin Desrosiers et elle a deux enfants (Étienne et Myriam). Darren est le parrain de Myriam.

Liens sociaux : Il a quelques amis dans son programme à l’Université, mais il sort rarement avec eux. Il est encore un peu amoureux de Camille, mais il n’ose plus lui parler. Après six ans de thérapie, il a développé une certaine amitié avec son psychologue, Denis Martin.

Talents : Il a une mémoire extraordinaire et un pouce vert.

Passe-temps : Il pratique beaucoup de sports individuels pour évacuer son stress (escalade, vélo, course, ski…)

Aime : le soleil, Mario Kart, la littérature et Clint Eastwood
Déteste : le transport en commun, le froid, les clowns et les bleuets.

Autre : Darren parle beaucoup dans son sommeil et il est superstitieux.


Dernière édition par Darren le Mer 19 Déc 2012 - 11:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle

Kyle

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 29

Darren Côté-Santos Empty
MessageSujet: Re: Darren Côté-Santos   Darren Côté-Santos Icon_minitimeJeu 8 Nov 2012 - 21:11

Bonjouuuuur (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Darren Côté-Santos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel reglage sur un Santos 40a?
» Cartier Santos Mystère
» Doseur du Santos 6A grippé ?
» LA PARADE DES MONSTRES de Darren Shan
» [Shan, Darren] L'assistant du vampire - Tome 3: Jeux de sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Présentations-
Sauter vers: