~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Mission FEEL

Aller en bas 
AuteurMessage
Emy
Garce numérique intersidérale
Emy

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 26

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeLun 30 Juil 2012 - 21:39

Depuis quelques temps, c'était mission par-ci, mission par-là. Encore et toujours la même rengaine. Non pas qu'Emy détestait être une agente très demandée, loin de là. Seulement ces temps-ci, quelque chose la mettait hors d'elle.... ou plutôt quelqu'un. Oui, cet être indésirable et aussi surdoué que sa personne lui était devenu littéralement insupportable. Plusieurs fois lui et elle s'étaient retrouvés à superviser une mission ensemble. Il avait beau être aussi mignon que talentueux, la jeune hackeuse professionnelle le détestait au plus haut point.

-Enfin!

Je soupirai donc en m'étirant les bras et en bâillant tout à fait aisément. Après deux missions de suite dans la même semaine, il était temps de prendre une pause. Je fermai mon portable avant de nettoyer mes lunettes et fixer l'être indésirable qui se tenait à côté de moi pour la énième fois. Je détestait partager le van de la PIRIA, et ce, avec n'importe qui. Mais je détestais encore plus partager le van avec lui. Il était vraiment quelque chose. Toujours imprévisible, tant il était trop sérieux alors qu'il pouvait s'avérer très relax. Parfois, il sortait même sa guitare et jouait quelques notes pour faire passer le temps. Malgré le fait qu'il jouait très bien, je n'arrivais tout simplement pas à le cerner correctement. Ses commentaires étaient souvent cyniques et lancés totalement par hasard. Il voulait s'investir à fond dans son travail tout en prenant son temps. Moi qui adore avoir le contrôle et gérer, lui semblait mieux gérer que moi en ne faisant presque rien. Oh oui, j'étais jalouse. Jalouse au point de vouloir partir en trombe avec le van en le laissant derrière moi dans une ruelle sombre. Les seuls mots que nous échangions étaient des trucs du genre ''Passe-moi cette feuille s'il te plaît'' ou encore ''Tu vois sur cet écran?'' . Des trucs habituels que les AE échangeaient entre eux.

Mais ça, c'était avant.

Parce qu'aussi détestable était-il, nous devions coopérer. Les agents de la PIRIA n'entretiennent pas souvent de rapports très amicaux mais se doivent de travailler en équipe. Chose certaine, malgré mon désintérêt j'arrivais à le trouver normal (dans la limite du possible). Après tout, ses pauses fréquentes me faisaient penser à ma paresse habituelle, sa manière de prendre son travail d'agent expéditeur au sérieux me rappelait mon intérêt accru pour l'informatique, la façon dont il commentait tout sans se foutre des répercussions que ça aurait me rappelait aussi ma façon d'être. En fait, il devint réellement quelqu'un à qui s'intéresser. Il était drôle quand il agissait bizarrement et je ne savais jamais quelles genres de conneries il allait me sortir à tout instant. Enfin, peut importe le moment, il trouvait toujours le moyen de me faire rire. Je ne riais pas toujours ''avec'' lui mais plutôt ''de'' lui. Peu importe, il me faisait me sentir à l'aise à ses côtés. Bien plus qu'au départ. Oh c'est sûr, il m'énervait toujours autant. Juste un peu moins je suppose...

Et donc, nous ramassions nos choses comme si de rien n'était. Après chaque mission, notre quotidien était souvent de partir chacun de notre côté après s'être dit au revoir de façon banale. Pas aujourd'hui... du moins j'espérais.

-Ça te dirais d'aller prendre un café après avoir tout rangé?

J'avais prononcé cette phrase en détournant le regard et en continuant de nettoyer mon espace de travail. S'il ne voulait rien savoir, ça ne m'aurait en rien dérangé. En fait je m'en fichais. Je voulais briser la routine, faire quelque chose de nouveau et peut-être tenter de l'apprécier un peu plus, lui parler de quelques petites choses. Après tout, un sujet de conversation commun pendant une mission pouvait parfois être utile quand on trouvait le temps long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legan

Legan

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeLun 27 Aoû 2012 - 9:31

Legan s’affala contre le dossier de sa chaise en poussant un lourd soupir. Il n’avait pas passé une aussi longue semaine depuis longtemps et désirait simplement aller s’enfouir sous ses couvertes et dormir pendant un mois entier. Il était plutôt rare que les agents de terrains aient à faire deux missions l’une à la suite de l’autre dans l’espace de quelques jours. Legan ne savait aucunement pourquoi il avait accepté de prendre cette responsabilité. Plus jamais il ne le ferait.

Non seulement la tâche était exténuante, mais aussi royalement ennuyante. Cette Emy n’était guère bavarde. Toutes les fois où ils avaient été jumelés, Legan avait à peine réussit à lui retirer quelques mots de la bouche. Non seulement elle était toujours sur la défensive, elle souffrait du terrible syndrome du balai dans le cul, une maladie bien trop répandue chez les employés de l’agence, apparemment. C’était bien malheureux.
L’intérieur de la caravane commençait à sentir un peu. Après autant d'heures enfermés dedans, une odeur de renfermé commençait à pointer son nez. Legan se leva et se dirigea vers la porte pour l’entrouvrir, histoire de faire circuler un peu l’air, la légère brise de dehors lui caressant le visage.

Il retourna à son bureau pour ramasser un peu le fouillis qui s’était répandu un peu trop à son goût, grimaçant légèrement. Des tonnes de feuilles s’étaient éparpillées dans tous les coins, ses crayons étaient soit tombés sur le sol, soit cachés entre deux feuilles et sa tasse de café avait laissé une marque sur le vieux bois. Il s’empressa donc de nettoyer tout cela.

Alors qu’il sortait ses clés de voiture de son éternel sac à dos qu’il apportait partout où il allait, Emy lui fit sa proposition.

Legan ne savait pas quoi répondre immédiatement. Il fronça les sourcils alors qu’il refermait son sac lentement.

-Hum. Dois-je comprendre que tu viens de m’inviter à un rendez-vous galant?, lui demanda-t-il.

Le jeune homme ne savait quoi penser de cette demande plutôt soudaine. Les deux agents expéditeurs ne s’étaient jamais parlé en dehors du travail, d’ailleurs ils ne se parlaient pratiquement pas même à l’intérieur de leurs heures de boulot. Peut-être qu’elle avait enfin décidé de se retirer ce balai du postérieur, ou alors elle avait opté simplement pour une tentative de drague quelque peu lamentable. Les deux options ne lui semblaient pas faire de sens.

Legan s’accota contre la paroi la plus proche de lui et croisa les bras sur sa poitrine, se donnant l’air intéressé, attendant plus de détails.

-Intéressant, lui adressa-t-il, un sourire mesquin au visage.

Peu importe les motifs de la jeune femme lui faisant face, Legan avait décidé de jouer avec la deuxième option et, d’après le visage de cette pauvre créature, Legan se doutait bien qu’il avait raison, ce qui l’amusait grandement. Ce genre de comportement chez Legan devait bien être pourquoi celui-ci ne laissait pas souvent une bonne impression aux autres, ce qui ne le dérangeait pas plus que ça.

Legan n’avait jamais prétendu être un gentil garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
Emy
Garce numérique intersidérale
Emy

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 26

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeLun 27 Aoû 2012 - 13:09

Il faut dire que je ne m'attendais même pas à une réponse sérieuse. À dire vrai, qu'il refuse mon invitation ne m'aurait pas dérangé du tout. C'était plus une idée lancée comme ça en fin de compte. Mais j'eus rapidement constaté que mes propos l'avaient influencé. Plutôt, il continua de fermer son sac plus lentement et quelques uns de ses mouvements semblaient saccadés. Je ne m'attendais pas à une telle réaction venant de lui.

-Hum. Dois-je comprendre que tu viens de m’inviter à un rendez-vous galant?, lui demanda-t-il [...] Intéressant.

Cette fois, je fronçais les sourcils, m'arrêta net et resserra mon poing sur une feuille, la pliant et la tordant tel un chiffon. Heureusement que je n'avais pas son précieux casque d'écoute en main, je l'aurais probablement brisé... C'était bien une réponse digne de Legan dans toute sa splendeur, son exagération et son excès. Je l'haïssais. Il m'exaspérait. Pourtant je me sentis rougir... mais le moment n'était pas à la faiblesse. Je devais me ressaisir, trouver une autre émotion pour cacher la gêne imminente qui envahissait mon être. C'était difficile.

-T...tais-toi idiot. Tu ne penses tout de même pas que je me rabaisserais à te proposer ... un rendez-vous? C'est ridicule.

J'avais dis cette phrase trop rapidement à mon goût et en me traitant d'idiote intérieurement. Mes réactions trahissaient mes pensées, j'étais aussi ridicule que ses propos. Enfin, je soupirai un coup pour tenter de me détendre et lâchais la feuille de papier. Je m'empressai de me justifier. Je me retournais cette fois vers lui pour lui adresser la parole, malgré le fait que je n'osai jamais croiser son regard.

-C'est...c'était juste pour faire changement...

Maintenant appuyée sur mon bureau et lui sur la paroi du van, je sentais une pression importante reposer sur moi. Il avait le don de me faire sentir fichtrement mal. D'ailleurs, un silence inconfortable semblait s'être installé entre nous et j'eus le réflexe d'abaisser le regard. On aurait dit que j'étais la seule de nous deux qui se sentais mal. Lui au contraire, semblait trouver cette situation assez drôle. Avais-je déjà dit qu'il m'énervait?

Je me suis finalement résignée. Après tout, je n'en avais rien à cirer. Il voulait se moquer de moi mais ça n'arriverait pas. Pas cette fois. Je décidai de retourner à mes occupations, soit nettoyer mon bureau avant de partir. Étant donné qu'il ne me restait que quelques petites choses à ramasser, je prenais soin de ne pas trop me dépêcher pour lui laisser le temps de me répondre. Je me sentais visée et observée. Si seulement il était partit en fin de compte. Si seulement je ne lui avais jamais proposé d'aller prendre un café. J'avais agis en imbécile, ça oui. Je replaçais mes lunettes du bout de mes doigts avant de prendre mon sac rose et venir me planter devant Legan. Une main sur la porte coulissante du van et l'autre sur ma hanche gauche, j'attendais une réaction quelconque. Ma patience n'était cependant plus en état. Je soupirais et fronçais les sourcils à nouveau. Inutile de rajouter que mon regard n'était toujours pas dirigé vers lui à cet instant.

-Te moque pas s'il te plaît. Dis-moi seulement si tu en as envie.

Mais c'était quoi ça? Une marque de gentillesse? Aucune insulte lancée ni aucune remarque cynique? Je venais de laisser Legan me percer à jour, littéralement. Mon anti-virus corporel ne rejetait plus avec autant de colère les attaques à mon intégrité. Je détestait l'avouer, face à lui j'étais faible. J'avais beau me mettre en colère contre lui relativement souvent, je ne comprends pas pourquoi je perdais tous mes moyens en sa présence. Je me sentais idiote et dépassée par les évènements. Mais de toutes façons, s'il n'acceptait pas mon invitation, j'en serais presque soulagée. Tout redeviendrait à la normale, notre routine reprendrait le dessus sur nous et on ne se parlerait pas plus qu'il n'en serait nécessaire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legan

Legan

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 21:35

Legan ne devrait pas éprouver autant de plaisir en ce moment. Appuyé contre le mur, il essayait de ne pas rire devant cette pauvre jeune femme qui semblait avoir tant de mal à trouver ses mots.

Le jeune homme ne se permettait pas de penser qu'Emy était sérieuse. Ce n'était tout simplement pas envisageable. Les deux individus n'avaient rien de plus que leur boulot en commun. Elle semblait s'intéresser à des choses pour lesquelles Legan n'avait absolument aucun attachement, comme les jeux vidéos et de la musique techno douteuse qui avait l'air mauvaise. Legan avait eu le...plaisir d'entendre un extrait lorsqu'Emy avait daigné mettre de la musique dans la caravane. Legan n'avait pas passé de commentaire mais avait fait une moue désagréable puis avait installé ses écouteurs contre ses oreilles pour étouffer le son et s'était affairé à son rapport de mission. Pour Legan, musique signifiait instruments.

Bref, tout cela pour dire qu'Emy n'avait aucune chance avec lui. Elle était d'abord trop jeune, un peu énervante sur les bords et surtout, trop...féminine, quoi.

Il ne put s'empêcher de sourire ironiquement lorsqu'elle le traita d'idiot, et celui-ci s'agrandit lorsqu'elle vint contredire son invitation. Tant de dualité dans cet être, c'était fascinant.

-Faire changement uh?, répéta-t-il, lentement.

Il ne voyait pas trop où elle avait été pigé cette réplique. Emy n'avait jamais semblé vouloir apporter des changements à leur relation. Legan aimait bien la relation qu'ils avaient. Ils n'avaient ni besoin de se parler plus que quelques échanges parfois lors d'une mission en équipe, qui étaient plutôt rares, leur relation était purement professionnelle et il ne l'avait pas toujours dans les jambes. Legan n'avait jamais aimé le travail d'équipe. Il ne voyait pas pourquoi il devait voir quelqu'un du travail lors de ses moments à lui, aimant garder un peu de vie privée hors du travail. Il était déjà bien assez souvent au QG ou parti en mission, il n'avait pas besoin d'apporter du travail dans ses quelques vacances.

-Tu ne crois pas que notre...relation est déjà très bien comme elle l'est?

Legan patienta un moment afin de voir la réaction naître sur le visage d'Emy puis parla à nouveau avant qu'elle n'ait le temps de répondre.

-Mais en même temps, pourquoi pas. Je n'ai rien de prévu aujourd'hui et j'ai bien envie d'un bon café, pour faire changement de cette machine médiocre, dit-il en jetant un coup d'oeil à la vieille machine à café entreposée sur le comptoir. Il serait temps de la changer, je pense.

Legan empoigna sa veste qui était jusqu'alors sur le dossier de sa chaise puis s'engouffra dans le cadre de porte pour sortir dans la légère brise d'automne. Le temps ce faisait frisquet ces jours-ci. Il enfila sa veste après avoir éprouvé un léger frisson du à un coup de vent qui avait effleuré la peau de sa nuque.

Il attendit quelques instants qu'Emy sorte de la caravane puis ferme la porte à clé.

-Tu connais un endroit sympa?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
Emy
Garce numérique intersidérale
Emy

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 26

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeLun 3 Sep 2012 - 1:06

Il se moquait. Il se moquait royalement de ma personne, de mon individu tout entier et de mes sentiments stupides. Je le détestais amèrement... mais pas autant que je l'aurais voulu. C'était atroce.

-Tu ne crois pas que notre...relation est déjà très bien comme elle l'est? , demanda-t-il.

Pardon? Notre ''relation''? Il divaguait clairement... tout en visant juste. Même si j'avais une once de sentiments pour lui, jamais je n'aurais pût envisager une relation avant des semaines, voire des mois. Mais il ne voulait rien savoir, je n'étais pas suffisamment idiote pour ne pas m'en rendre compte dès la première fois. De manière agacée, je rougis malgré moi et tentai de me contrôler. J'avais juste envie de lui lancer un de ces fameux ''Ah mais, je dois filer'' pour échapper à la situation embêtant qui me faisait face, mais il continua sa phrase.

-Mais en même temps, pourquoi pas. Je n'ai rien de prévu aujourd'hui et j'ai bien envie d'un bon café, pour faire changement de cette machine médiocre, dit-il en jetant un coup d'oeil à la vieille machine à café. Il serait temps de la changer, je pense.

Alors là,j'étais mal barrée. Maintenant, je devais aller prendre un café avec une personne que je n'avais plus envie de voir, tellement il semblait me manifester aussi peu d'intérêt qu'un dinosaure ayant écrasé une sauterelle. Quel gâchis. S'il avait seulement refusé mon invitation, on en serait pas là. Par contre, en plus d'accepter, il m'avait fait comprendre catégoriquement que je n'avais aucune chance. C'était non seulement cruel mais aussi hypocrite. Il tournait le fer dans la plaie celui-là.

-Hm... je nous en achèterais une autre si tu veux...

Mon ton de voix avait considérablement baissé. Il était redevenu normal, cynique, morne et banal comme tout. C'était dans ce genre de situations que j'aurais préféré rentrer chez moi et maudire mes sentiments toute seule. Hélas, je ne pouvais pas refuser une invitation que j'avais moi-même lancée. Je devais donc haïr ces-dits sentiments en compagnie de la personne qui me les avaient fait éprouvés. C'était entièrement sa faute. Je suis certaine qu'il avait tout prévu.

-Tu connais un endroit sympa? , me demanda-t-il en fermant la porte du van derrière moi.

Je ne fis rien d'autre qu'un signe positif de la tête en lui pointant un endroit au loin, à deux coins de rues. C'était un genre de café parisien dans lequel j'aimais bien aller car il me rappelait la France, tellement il était bien décoré. Enfin, nous marchions côte-à-côte comme deux amis l'auraient fait de manière aussi banale possible. Sauf que je ne disais pas un mot, et ce n'est qu'une fois rendus au café que je lui demandais où il voulait s'asseoir. Nous prîmes chacun nos commandes et nous les reçûmes assez rapidement. J'entourai ensuite ma tasse avec la paume de mes mains, source réconfortante de chaleur en ce début de saison froide. Ce n'est qu'après avoir regardé le liquide chaud de ma tasse s'évaporer pendant quelques secondes que j'entamais la conversation.

-Sois franc, tu me trouves idiote et ça t'amuse.

Je ne crois pas que je m'attendais à une quelconque réaction de sa part. Je ne le regardais même pas et semblait toujours aussi agacée. S'il ne m'avait pas parlé de notre ''relation'' avant d'accepter ma requête, ça aurait été moins stupide. Parce que maintenant, en plus de me percer à jour, il avait réussit à me rendre mal à l'aise. En fait il avait tout gâché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legan

Legan

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeLun 3 Sep 2012 - 16:41

-Hm... je nous en achèterais une autre si tu veux...

Legan ne pouvait se mentir, l'idée ne lui déplaisait pas. Cependant, il aurait été un peu déplacé de lui demander de payer la totalité du prix lorsqu'ils allaient tous les deux s'en servir autant.

-Nan, je veux payer ma part, j'insiste. J'ai bien des défauts, mais radin ne fait pas partie de la liste.

Il sourit à Emy en lui disant cette phrase. Bien sûr qu'elle avait pu constater ces autres défauts. Ils venaient de passer près de 48 heures ensemble et elle semblait bien se douter que Legan était en train de la faire marcher. Le jeune homme n'était peut-être pas très attiré par cette fille en général, mais il ne se sentait pas assez bien placé pour nier son intelligence et sa capacité à comprendre vite.

Elle lui suggéra un petit café français près d'où ils étaient et où Legan avait déjà été, même si cela faisait plusieurs années.

-Aaah oui! J'y suis déjà allé, avec un ami, lui adressa-t-il. Il est très bien.

Legan avait bien entendu insisté sur le mot "ami".

Ils se mirent en marche dans un silence total, dans une ambiance très peu festive. Les deux marchaient d'un bon pas, voulant fuir la froideur de l'air et se réfugier au chaud le plus vite possible. Legan enfoui très vite ses mains dans ses poches de veste, regrettant de ne pas avoir apporter de gants lorsqu'il avait quitté sa maison. Il avait fait plutôt chaud cette journée-là, il ne s'était donc pas attendu à ce que la température baisse aussi vite. Il avait donc seulement pris une veste, au cas où. Parfois, Legan maudissait la température du Québec.

Ils arrivèrent au café après avoir marché quelques minutes en silence, plus rapidement que ce que Legan avait estimé au départ. Lorsqu'ils passèrent la porte, un souffle chaud vint caresser le visage du brun et il poussa un soupir de satisfaction. Il tourna la tête vers Emy lorsque celle-ci lui demanda où il désirait s'asseoir et la tourna vers la pièce. Il y avait de nombreuses petites tables rondes et noires accompagnées de chaises pour deux personnes, certaines pour quatre. La décoration inspirée de la France était la même que dans ses souvenirs, des petites tours Eiffel par-ci par-là, des photos des champs élysés et de l'Arche de Triomphe. Son regard balaya la place et s'arrêta aux tables près des fenêtres.

-J'aime bien cette place, dit-il en pointant du doigt la table près de la fenêtre qui était la plus éloignée vers le fond de la salle.

Ils allèrent s'assoire et commandèrent assez rapidement leurs cafés. Legan s'était pris un délicieux moka duquel s'émanait une chaleur si douce. Il profita de la chaleur qui se répandait dans tout son corps avant de répondre à la question d'Emy.

-Idiote? Non. Ce n'est pas quelque chose que tu peux contrôler, alors pourquoi le bâmer sur toi.

Il prit une autre gorgée de la mixture délicieuse.

-Et toi, pour quelle autre occasion es-tu venue dans ce charmant petit café? As-tu l'habitude d'inviter tes...intérêts ici?, demanda-t-il sournoisement.

Alors qu'il buvait encore une autre gorgée en souriant, il ne put entendre la réponse de la jeune femme. Un bruit sourd résona tout près derrière eux, suivi d'un bruit de vitre brisée. Presque instantanément, Legan capta des cris de terreur.

Quelque chose venait d'exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
Emy
Garce numérique intersidérale
Emy

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 26

Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 14:26

Je détestais de plus en plus cette situation. J'étais dans un café parisien avec une personne qui m'intéressait depuis un sacré moment. Seulement, je recommençais peu à peu à le détester comme au début. Mais plus il parlait, plus c'était difficile de le détester. S'il avait été ne serait-ce qu'un peu plus désagréable, il m'aurait répondu que oui, c'était de ma faute et il n'aurait jamais accepté de venir ici avec moi. Je n'étais qu'une personne à qui il ne manifesterais jamais plus d'attention qu'il ne le faut. Pourtant, il me faisait toujours sentir aussi bien à ses côtés. Parce qu'une certaine compréhension à toutes mes conneries sentimentales semblait émaner de son être, ça le rendait tout à fait charmant. Je fus d'ailleurs soulagée de cette qualité qui l'arborait.

-Et toi, pour quelle autre occasion es-tu venue dans ce charmant petit café? As-tu l'habitude d'inviter tes...intérêts ici?, demanda-t-il sournoisement.

Il ne me prit même pas deux secondes pour répondre.

-Quoi? Je n'ai jamais-

Quelque chose explosa juste devant moi. Du moins, derrière la vitrine du café parisien. Legan étant dos à l'explosion, je ne lui laissa pas le temps de se retourner pour constater les dégâts. Je le pris par le poignet et le cloîtra au sol sous la table avec moi. Les flammes avaient déjà brûlé une bonne majorité du café et la fumée était suffisamment dense pour étouffer. Son poignet dans ma main droite, je mis ma main gauche devant mon visage pour tenter d'éviter de m'étouffer. Hélas, la fumée semblait entrer aisément dans mes poumons et je commençais déjà à manquer d'air. Je tentais de me ressaisir et je scannais la pièce du regard. Derrière moi se trouvait une sortie de secours. À quatre pattes sous la fumée, je tentais d'y traîner Legan en espérant qu'il aille bien lui aussi. Ce n'est que lorsque nous avions atteint la porte que je me relevais difficilement pour la pousser vers l'extérieur.

L'arrière du café menait à une ruelle minuscule séparant le restaurant d'une autre petite boutique. Je nous sortis de la ruelle et nous emmena rapidement dans le parc faisant face au café parisien. Il ne me fallu que quelques minutes pour constater ce qui venait réellement d'arriver. L'excès d'adrénaline descendit doucement tandis que je toussais encore dût aux cendres qui avaient envahi mes poumons. Je ne comprenais pas réellement ce qui venait de se passer. Les pompiers ainsi que les policiers arrivaient de toute part. Pourquoi aurait-on fait exploser ce café? De connaissance, les propriétaires n'étaient pas du genre à avoir des rapports criminels ou quoi que ce soit.

Bref, alors que je me ressaisissais et tentai de prendre mon souffle, je me rendis compte que je n'avais pas lâché Legan. Je m'empressais cependant de le faire aussitôt que je l'eus remarqué. J'étais encore sous le choc et la gêne n'avait pas le temps des'installer entre nous. Je respirais trop rapidement à mon goût et mon souffle ne semblait pas vouloir revenir tout seul. Je serra mes genoux de mes mains et baissai la tête vers le sol. Les yeux fermés, je tentais de reprendre mon calme. Je n'étais pas habituée à autant de sensations fortes. Je n'étais qu'une simple agente expéditrice moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mission FEEL Empty
MessageSujet: Re: Mission FEEL   Mission FEEL Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission FEEL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Shinomi] In Line To Feel Fine ?
» Mission suicide
» CHERUB (Mission 12) LA VAGUE FANTOME de Robert Muchamore
» Mission en Amerique centrale
» Weber David - Mission Basilic - Honor Harrington T1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: Agents Secrets :: Hors service-
Sauter vers: