~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 30 days of writing en désordre because I can

Aller en bas 
AuteurMessage
Legan

Legan

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: 30 days of writing en désordre because I can   Dim 15 Juil 2012 - 21:24

Jour 1 : companion

Ces dernières heures n’auraient pu être plus trépidantes. Jamais elle ne s’était attendue à vivre une expérience de la sorte. Pouvoir enfin sentir l’herbe sous ses pieds, le soleil caresser sa peau et le vent tordre ses longs cheveux blonds, en route pour réaliser son plus grand rêve. Jamais Rapunzel n’avait été aussi heureuse et elle devait tout cela à son nouvel ami. S’il n’avait jamais audacieusement grimpé tout en haut de sa tour, jamais ce voyage n’aurait été possible. Elle lui était éternellement reconnaissante, malgré les situations quelque peu délicates dans lesquelles il les avait mis. Malgré tous ses défauts, Eugene Fitzherbert avait un très beau sourire.

Un bon feu de camp, une discussion entraînante, une jolie ambiance.

Le soir même, Rapunzel s’endormit avec un sourire.

Pour une fois, elle ne se sentait pas coupable d’avoir désobéi à sa mère.

Pour une fois, Rapunzel savait que celle-ci avait tort.

Flynn Rider était un charmant homme.


[NDA: C'est la première fois que j'écris sur eux, soyez indulgents.]


Spoiler:
 


Dernière édition par Legan le Dim 16 Sep 2012 - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
Legan

Legan

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: 30 days of writing en désordre because I can   Lun 16 Juil 2012 - 23:54

Jour 2 : transformation

C’était toujours la même chose. Il y avait d’abord les murs froids et gris de sa prison, puis on l’embarrait. D’ici on ne pouvait pas voir la lune, il fallait donc attendre en silence que les effets se montrent, sans jamais pouvoir prévoir le moment fatidique. Les minutes semblaient plus longues que des heures et pourtant elles passaient si vite, trop vite. Le temps à cet endroit n’avait guère d’importance. Il n’y avait que lui et la bête qui, malgré tous ses efforts, finissait toujours par prendre le dessus.

Puis, venait le moment où celle-ci commençait à se manifester. Une douleur atroce se répandait dans tout son corps. Il pouvait sentir les changements jusqu’à la moindre petite articulation. Ses ongles pousser à une vitesse fulgurante, ses os se tordre, changer de forme et grandir, puis ses tendons et ses muscles se déchirer pour en former de nouveaux.

Toujours, il jetait un coup d’œil sur le sol où gisaient ses vêtements, sales, tordus et déchirés. La bête, elle, poussait des gémissements qui lui donnaient froid dans le dos.
Peu à peu il perdait la tête. L’oubli de son nom était toujours l’une des premières étapes. L’oubli des êtres chers à son cœur était la suivante. Il s’efforçait de visualiser leurs visages le plus longtemps possible, craignant le moment où ils s’effaceraient tous un à un définitivement, ces visages rendus presque inconnus après tout ce temps passé si loin de lui. Il perdait peu à peu le fil de sa conscience, ne comprenant plus ses propres pensées.

Il détestait crier. Il ne reconnaissait plus sa voix. Ce n’était pas la sienne.

Il ne restait plus rien qu’une bête.

Au petit matin, l’homme se réveillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
 
30 days of writing en désordre because I can
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lelord, François] Ulik au pays du désordre amoureux
» SIHH 2011 Jaeger LeCoultre Master eight days perpetual
» Désordre
» Porsche Days - 16 mai 2009 - les photos
» Solutions locales pour un désordre global

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Fictions :: One-Shots :: 30 Days of Writing-
Sauter vers: