~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hope it gives you hell, hope it gives you hell

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 28

MessageSujet: Hope it gives you hell, hope it gives you hell   Ven 4 Mai 2012 - 0:57

Quand il s'agissait de Métamorphose, Kyle flirtait généralement sur la ligne séparant la haine de l'amour. Il se savait pertinemment capable de résultats admirables, mais il avait quelques fois tendance à perdre patience, car les sorts de transformation nécessitaient une minutie toute particulière. C'était un travail d'artisan que d'accomplir un sort parfait, reproduire l'exacte teinte de bleue du saphir qui était autrefois un lilas. Kyle aimait cela, il voyait ses capacités s'améliorer d'années en années, cependant, il était aussi un élément trop dynamique, un tourbillon vivant, et parfois, parfois, il lâchait prise, distrait ou trop nerveux.

Il allait devenir meilleur, il se le promettait régulièrement. De grands sorciers avaient marqués leur passage dans le domaine de la Métamorphose et Kyle caressait aussi le rêve de devenir un jour animagus. Dès qu'il sortirait de Poudlard, il s'y mettrait avec vigueur.

Pour le moment, le cours de Métamorphose du jour se développait lentement en un scénario horrifiant, une comédie noire de très mauvais goût. Les professeurs n'avaient jamais dans l'idée de donner des devoirs collectifs à l'habituée et Kyle ignorait totalement pourquoi, ô grand pourquoi, l'un d'entre eux souhaitait commencer maintenant. Travailler en équipe n'était pas un fait bien horrible en soi, c'était le partenaire avec lequel il s'était retrouvé qui donnait déjà un début de mal de tête (entre autres choses) à Kyle.

Le professeur avait eu la charmante initiative, tout à fait inattendue d'ailleurs, de le caser avec Legan Thomas. C'était comme observer une foulée de rochers gigantesques commencer lentement mais inévitablement à dévaler une colline vers soi, tout en ayant les pieds collés dans du béton. Kyle n'avait pas osé jeter un regard au Serpentard en question, trop occupé à paniquer à l'avance sur les horribles rencontres entre lui et l'autre qu'il lui fallait prévoir pour le futur. Il se demandait vaguement comment ils allaient réussir à aboutir à quelque chose de potable.

-...et donc, je veux quelque chose de créatif, mais précis et que l'on puisse déduire d'où viennent les différentes parts du projet final, est-ce clair? Je veux le tout dans deux semaines, prêt à être présenté au reste de la classe.

Les derniers mots du professeur résonnèrent dans l'air et Kyle réalisa avec une vague horreur qu'il avait raté les explications. C'était si typique de sa part, il se sentait soudainement une envie très forte de se taper le front contre sa table à répétition. Ça lui arrivait bien trop souvent et dans ce genre de contexte, les conséquences étaient peu agréables. Il allait définitivement devoir se débrouiller pour attraper un camarade plus ou moins amical pour lui expliquer le travail. Pas question qu'il ne se tourne vers Legan, celui-ci allait bien trop profiter de l'occasion pour le rabaisser davantage.

...et oh comme ses journées promettaient d'être roses et belles pour les temps à venir.

-Le projet gagnant méritera quarante points aux maisons des élèves vainqueurs. Je vous souhaite donc bonne chance et que le meilleur l'emporte!

La cloche sonna brusquement avec un timing impeccable que le professeur ne pouvait pas ne pas avoir planifié. Kyle se releva d'un bond et ramassa ses choses, espérant apercevoir Jean ou même Nott, n'importe qui, dans le flot d'élèves. Ce fut en vain, car c'est Thomas qu'il vit finalement s'avancer vers lui et il eut le malheur de faire un contact visuel, de se couper tout aussi sec toute possibilité de sortie. Si Kyle entendit une musique d'horreur jouer en trame sonore dans le fond de son crâne, c'était simplement parce qu'il avait trop écouté la télé moldue chez Maeila au cour de l'été.

Il était un homme, fort d'esprit et de corps, il était parfaitement capable d'affronter Legan Thomas, son sex appeal, ses répliques venimeuses et son air d'aristocrate dédaigneux.


Dernière édition par Kyle le Jeu 17 Jan 2013 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legan

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2009

MessageSujet: Re: Hope it gives you hell, hope it gives you hell   Dim 2 Sep 2012 - 22:10

Legan Thomas avait toujours été doué en métamorphose, c'était d'ailleurs une de ses matières préférées. Il avait toujours hâte de se présenter en classe et de bien réussir chaque exercice exigé par le professeur, aimant par-dessus tout se démarquer des autres. Cela l'amusait de voir tous ces élèves moins doués que lui qui n'arrivaient même pas à faire changer de forme un verre en vitre. Pitié.

Il adorait ce cours sans condition. Le professeur étant très doué et sachant parfaitement ce qu'il faisait, celui-ci avait gagné le respect du Serpentard dès les premiers cours de l'année, ce qui ne se faisait pas aisément. Il avait beaucoup de reconnaissance pour cet homme brillant qui savait toujours trouver les bons mots dans ses explications.

Il n'avait jamais rien eu à reprocher à cet homme...jusqu'à ce qu'il décide de leur faire faire un travail d'équipe. Pire, jusqu'à ce qu'il le mette en équipe avec lui. Ce garçon qui n'osait jamais le regarder dans les yeux, qui baissait toujours la tête à son passage. Comment allait-il faire pour travailler avec lui sans perdre patience devant la gêne de cet individu?

Il voulu protester son mécontentement, mais le professeur avait tout de suite enchaîné avec les autres duos. Après avoir jeté un regard noir à son partenaire, qui ne le regardait évidemment pas et qui avait l'air d'un poisson constipé exposé à l'air et qui avait absolument besoin d'eau, et se concentra sur l'enseignant pour être certain de ne pas manquer une consigne. Être en équipe avec ce boulet n'allait pas l'empêcher d'avoir une note exemplaire. Enfin, il l'espérait.

La cloche sonna et Legan se leva. Il fit un signe de la main à ses amis qui signifiait qu'ils pouvaient partir sans lui et qu'il les rejoindrait plus tard. Legan allait tenter d'avoir une discussion avec l'autre.

Il s'avança vers le Poufsouffle sans aucun enthousiasme apparent, car il n'en avait point pour commencer. Il s'arrêta quand il fut à la hauteur de sa table et croisa son regard pour ce qu'il pensait être la première fois. Mieux vaut tard que jamais. Il ne restait qu'à savoir combien de temps l'autre allait pouvoir tenir.

-On dirait bien qu'on nous a condamnés à faire ce truc ensemble.

Il croisa les bras sur sa poitrine, voulant lui montrer à quel point cette situation ne lui faisait guère plaisir et attendit patiemment qu'il ait finit de ramasser ses bouquins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aishiteru.keuf.net
Kyle

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: Hope it gives you hell, hope it gives you hell   Jeu 27 Sep 2012 - 23:30

Kyle prit une grande inspiration, se planqua derrière sa résolution d'homme fort qui dût bien durer en tout et pour tout une bonne poignée de secondes, le temps d'observer le Serpentard saluer ses amis, puis se tourner avec un désintérêt des plus complet vers lui. Alors, le voyant se définir dans la foule d'élèves qui tarissait de minutes en minutes, sa silhouette longiligne se rapprochant fatalement, Kyle eut un soubresaut et se détourna quasi par réflexe, laissant tomber ses bouquins sur un pupitre qui n'était pas le sien pour se donner quelque chose à faire de ses mains et ne pas avoir à regarder l'autre au moment où il arriverait à sa hauteur. C'était un peu comme si Thomas provoquait le mode "auto-défense" dans son esprit simplement par son approche. Il se sentait fébrile, nerveux d'une façon qu'il n'était pas d'ordinaire, un sentiment qui n'avait rien à voir avec les stress d'avant-match ou dus à des examens importants. C'était quelque chose qui se faufilait vicieusement dans les espaces inconnus de son corps et qui faisait dangereusement tanguer son contrôle de lui-même et il n'appréciait pas trop la sensation. L'attirance lointaine était nettement préférable au reste, décida Kyle en s'efforçant d'ignorer la présence grandissante du Serpentard à ses côtés.

En tous les cas, il allait définitivement retarder le plus possible l'instant où Maeila apprendrait les détails de son travail en équipe.

Des talons claquèrent à sa droite, s'immobilisèrent et Kyle releva brièvement la tête, se reçut un flash de prunelles brunes et de sourcils arqués en désabusement. Il ignora le reste, fit un petit spectacle d'aligner minutieusement ses cahiers avant de les ranger dans son sac et le boucla d'un clic sonore au même moment où les derniers élèves quittaient le seuil de la classe. Kyle se félicita mentalement pour son merveilleux génie, comme à l'habituée; à trop traîner, il avait fini par se retrouver dans une salle de classe entièrement vide en tête à tête avec Thomas. Quoi de mieux pour agrémenter sa splendide situation.

-Condamnés? C'est le cas de le dire, marmonna finalement Kyle en passant la bandoulière de son sac par-dessus son épaule. Je sais que c'est pas la joie entre nous deux, reprit-il plus haut, mais je compte bien réussir ce projet et j'imagine que toi aussi tu es motivé donc... il faudra bien se trouver un terrain d'entente.

Il passa une main dans ses cheveux en désordre, leva enfin les yeux vers Thomas et constata son air pour le moins dubitatif. Le projet allait être très, très long.

-Écoute heu, fit Kyle, rapidement. J'adore la Métamorphose, je ne suis pas nul contrairement à ce que tu peux bien penser. Je ne sais pas quel genre de préjugés il y a de votre côté au sujet des Poufsouffle dans cette matière, mais je ne tiens pas à les savoirs, exceptés pour te dire qu'ils sont tous faux bien entendu.

Kyle se laissa gagner d'un bref sourire et glissa une main sur son insigne par réflexe (c'était de la fierté, Hogwarts était une seconde maison, les sous-sols, un endroit aussi familier que sa chambre à Godric Hollows), avant de réaliser une demi-seconde plus tard qui exactement composait son interlocuteur et de froncer les sourcils pour se redonner contenance. C'était ridicule de se sentir aussi coincé avec quelqu'un, pris dans un étau sans aucune marge de manoeuvre.

-En gros, je veux juste... Je ne sais pas, te dire que je ne serais pas un poids lourd okay? Parce qu'à voir ta tête, je suis sûr que tu en es convaincu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hope it gives you hell, hope it gives you hell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hope it gives you hell, hope it gives you hell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» [AF] 14, Hope street -Akross Con 2010-
» T-AKR-300 BOB HOPE cargo rapide
» Salut! (Musicien du morceau "The Last Hope")
» (Clip) I hope FT Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: Poudlard-
Sauter vers: