~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ariel Savary

Aller en bas 
AuteurMessage
Ariel

Ariel

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 29
Localisation : Plateau Mont-Royal

Ariel Savary Empty
MessageSujet: Ariel Savary   Ariel Savary Icon_minitimeDim 25 Sep 2011 - 20:43

Nom: Savary
Prénom: Ariel
Âge: 22 ans
Sexe: Masculin
Date de naissance: 28 avril
Orientation sexuelle: Panromantique demisexuel (of course il fallait quelque chose de compliqué pour Ariel).

Description physique: Ariel est un jeune homme québécois anglophone (ses parents sont britanniques) ayant de lointaines origines scandinaves, c'est pourquoi ses cheveux sont d'un blond très pâle. Ils sont plutôt longs en avant; il a deux longues mèches de chaque côté de son visage ainsi que plusieurs plus petites mèches qui lui tombent dans ses yeux d'un turquoise délavé. Il est d'une grandeur raisonnable à un mètre quatre-vingt-deux. Il est très mince, surtout proportionnellement à sa grandeur, et il prend des surplus vitaminés puisqu'il est végétarien et qu'il désire se procurer sa dose quotidienne de protéines. Son alimentation sans viande est la cause principale de sa minceur. Ses traits coupés au couteau (ce qui signifie qu'ils sont anguleux plutôt que d'être subtils) lui donnent un air de personnage sortit tout droit d'un vieux roman classique. Côté vestimentaire, Ariel privilégie ce qui lui donne une allure distinguée tout en étant léger; les chemises propres, par exemple. Il porte parfois des cravates, bien que cet accessoire le mette mal à l'aise car il a toujours l'impression de se faire étrangler quand il les porte (il préfère les noeuds papillons par exemple), et il possède une quantité non-négligeable de tabliers (comme tout bon artiste-peintre qui se respecte… ou du moins qui respecte ses vêtements). Ses tons de couleur préférés sont les tons de pastel et ils se reflètent dans son habillement.

Description psychologique: S'il fallait décrire Ariel en un seul mot, ce serait honnête. Ce jeune homme n'aime pas les mensonges et il fait tout pour les éviter en esquivant le plus possibles les éventuelles confrontations. Or, lorsqu'elles ont lieu, il ne peut s'empêcher de dire la vérité. Ariel est également très respectueux et poli, c'est pourquoi il se sent toujours mal lorsqu'il dit quelque chose qui peut sonner rude à ses connaissances, mais il tente de se remettre d'aplomb en se disant que c'est pour leur bien. Il est de nature calme et il préfère de loin la compagnie de ses pinceaux à celle d'inconnus ou même parfois, lorsqu'il est de mauvaise humeur, à celle de ses propres amis. Ça explique le fait qu'il n'en ait pas beaucoup. Ce jeune blond a également un sens de l'humour très... particulier. Il apprendra éventuellement qu'il a des troubles psychologiques et que son incapacité à comprendre certaines blagues, le sens littéraire des choses et son manque de réceptivité au bonheur ne sont pas normaux. Avoir la confirmation qu'il pouvait changer fut un grand soulagement pour Ariel, lui qui a cru pendant des années qu'il était une cause perdue. Le manque de connexion d'Ariel avec les gens qu'il rencontre peut parfois leur laisser l'impression qu'il est un individu stoïque, imbécile et arrogant, alors que dans le fond, c'est tout le contraire; Ariel pense toujours aux autres avant de penser à lui-même, il est très sensible et il possède une intelligence vive, bien qu'elle s'exprime de façon très singulière. Ariel a longtemps eu peur de prendre des décisions dans sa jeunesse, mais depuis qu'il a atteint l'âge adulte il a gagné une certaine assurance et il est beaucoup moins passif. Bien qu'il apprécie qu'on lui donne des conseils lorsqu'il a un choix à faire, il est plutôt difficile de convaincre Ariel de changer d'opinion lorsqu'il porte un jugement sur quelque chose. Malgré son apparence froide, Ariel est très sensible et gère très mal ses émotions, ayant passé une grande partie de son enfance en l'absence de sentiments vifs comme la colère ou la gaieté. Il se faisait souvent traiter de pleurnichard quand il était petit, surtout par ses parents et ses camarades de classe. À cause de ça, Ariel ne fait jamais vraiment confiance à quelqu'un. Son instabilité émotionnelle s'illustre par ses réactions parfois inappropriées aux situations, comme rire lors d'un évènement triste, par exemple, bien que la plupart du temps il se contente d'afficher une expression neutre et des yeux au regard confus. Un des traits psychologiques les plus exaspérants d'Ariel est sans doute son côté maniaque; il garde tout sous clé dans son propre appartement, il revérifie deux fois qu'il a bien barré toutes les portes avant de quitter ledit appartement (et non, il ne laisserait jamais la clé dans la boîte aux lettres comme une personne normale le ferait. Ou c'est juste moi?) et en plus, il est obsédé par la propreté (ça c'est surtout la faute de sa mère, qui est elle-même maniaque du ménage). Finalement, Ariel est curieux et aime savoir ce qui se passe autour de lui; il passe beaucoup de temps dans des endroits inusités où il peut observer les évènements et les gens. Les Hommes ont bien beau lui taper royalement sur les nerfs la plupart du temps, même un solitaire comme Ariel admet qu'ils sont des sujets intéressants à peindre ou dessiner.

Histoire:
Ariel est issu d'un milieu plutôt aisé. Sa mère est une ex-chanteuse d'opéra ayant connu un court succès avant qu'une controverse mette un terme à sa carrière et qu'elle se dirige vers le domaine médical comme plan B. Son père travaille dans une firme d'assurances plutôt louche mais qui rapporte beaucoup d'argent. Tous deux ambitieux et cultivés, les parents du jeune blond ont tout fait pour qu'il en soit de même pour leur fils dès son tout jeune âge en l'inscrivant entre autres dans le plus de cours privés possible (par exemple, des cours de diction et de chant classique).

On peut dire que leur mission a été partiellement atteinte; Ariel est en effet devenu un jeune homme discipliné et intelligent. Par contre, l'ambition n'a jamais été le point fort de cet éternel indécis, au grand dam de ses parents, et il était peu bavard lorsqu'il était jeune. À la naissance de sa petite sœur Nina, constatant le manque d'ambition de leur fils, les parents de ce dernier ont concentré tous leurs efforts sur l'«éducation spéciale» de cette dernière et ont commencé progressivement à ignorer Ariel au fil des ans. Bien que profondément blessé par l'attitude de ses parents, Ariel n'a jamais cherché à se rebeller contre leurs actions (ou plutôt manque d'attention) envers lui, la méchanceté n'étant pas dans sa nature. Il était même plutôt soulagé de voir le nombre de cours auquel il était inscrit diminuer, bien qu'abandonner l'opéra n'ait jamais été une option pour sa mère. Ariel a une très bonne relation avec sa sœur malgré leurs quatre ans de différence et il lui écrit souvent des lettres depuis qu'il n'habite plus chez ses parents; il a peur de tomber sur eux et devoir les confronter s'il appelle à la maison. Et oui, des lettres et non des courriels: Ariel a aussi un petit côté vieux jeu, qu'il perçoit plutôt comme de l'élégance.

Toute son adolescence, Ariel a malgré tout tenté d'attirer l'attention de ses parents en se prouvant doué dans d'autres domaines que l'élocution et le chant mais ces derniers n'avaient d'yeux que pour Nina, leur petite étoile montante. Il faut dire que contrairement à son frère, Nina était très charismatique et elle adorait l'opéra et le théâtre. À quatorze ans, le professeur de chant d'Ariel est entré en communication avec sa mère pour lui faire part du manque d'intérêt apparent de son élève pour son cours. Ce jour-là, Celia (sa mère) l'a impulsivement désinscrit de la quasi-totalité des cours qu'elle le forçait à suivre, dont ses cours d'opéra. Depuis ce jour, le nombre de fois qu'elle lui a directement adressé la parole peuvent se compter sur les doigts d'une main. Suite à cet évènement, qu'Ariel voyait comme une trahison de Celia, cette mère qu'il vénérait tant lorsqu'il était enfant, le plongea dans une période sombre qui s'est étalée de ses quatorze ans jusqu'à ses dix-sept ans (il est à noter qu'Ariel éprouve beaucoup honte par rapport à l'individu qu'il était à cet âge-là et que lui parler de ces années sombres de sa vie ne fera définitivement pas de vous son ami. Disons que past him est placé très haut dans la liste d'humains qu'il méprise). C'est durant cette période de sa vie qu'Ariel rencontra les deux personnes qui marquèrent le plus sa vie à ce jour; Niko (à 14 ans) et Alisey (à 15 ans).

À cause de sa personnalité, de son apparence marginale et de sa façon de s'exprimer, Ariel fut souvent la cible d'intimidation à son école secondaire privée remplie de ces enfants de riches typiquement sans pitié. Dans ce temps-là, il s'habillait également de façon un peu «emo» (du moins, dans la mesure que son uniforme d'école privée le permettait. Il se mettait du eyeliner, entre autres. Je trouve ça hawt tho-), ce qui ne l'aidait pas à avoir une bonne réputation. Cette période de sa vie eut au moins l'avantage de lui permettre de pouvoir se concentrer sur la peinture et le dessin, en plus de renforcer son amour de la littérature. Il rencontra Niko alors qu'il était au fond du gouffre, émotionellement parlant. Bien qu'il ne lui ait jamais parlé de sa vie personnelle en détails, Ariel comprit vite que lui aussi, il traversait une période difficile. Niko était également victime d'intimidation et d'harcèlement à leur école. Ariel s'intéressa d'abord à lui parce que le comportement de son camarade de classe albinos le frustrait au plus haut point; lorsqu'il se faisait frapper par les brutes de l'école, Niko ne répliquait jamais et se laissait toujours faire. Le lendemain, il se pointait à l'école couvert de bandages et agissait comme si de rien était. Cette attitude mettait Ariel en rogne, lui qui prenait au moins la peine d'essayer de combattre les brutes même si il savait qu'il n'avait aucune chance devant eux, pour pouvoir conserver un peu de dignité en sachant qu'au moins il avait essayé de se défendre. Finalement, à force de peines et misères, Ariel et Niko devinrent amis. Un an plus tard, Ariel rencontra Alisey et ils se lièrent rapidement d'amitié après qu'ils remarquèrent qu'ils se sentaient tous les deux seuls et mal-aimés. Pour Ariel, Alisey est un peu comme sa bouée de sauvetage; c'est une personne forte et ambitieuse, presque insensible sur les bords, qui est toujours là pour le remettre à sa place lorsqu'il déraisonne. Dans le fond, Alisey est un peu le type de personne qu'Ariel aurait aimé être. Il admire tout particulièrement le fait qu'elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds.

Un jour, alors qu'il avait dix-sept ans, Niko invita Ariel à venir chez lui pour la première fois depuis qu'ils se connaissaient. Lorsqu'il se pointa chez son ami, celui-ci ne répondit pas à la porte et Ariel finit par décider d'entrer de son propre chef dans sa maison. Il remarqua aussitôt que quelqu'un chantait. Il supposa que Niko devait avoir un frère dont il ne lui avait jamais parlé (ce qui ne l'aurait pas vraiment étonné de sa part), puisque Niko n'avait définitivement pas l'air du type de personne qui chantait des ballades pour s'amuser. Aussi fut-il très surpris lorsque la voix le conduisit dans la chambre de son ami qui non seulement chantait «The Sound of Silence», une de ses chansons favorites, mais il la chantait sérieusement avec beaucoup d'émotion. Ariel resta figé un bon moment juste à regarder Niko chanter (ce dernier, qui portait des gros écouteurs pour couper le bruit ambiant, n'avait aucun moyen de l'avoir entendu arriver. Il était fort probable qu'il ne s'entendait même pas chanter lui-même.) et c'est ce jour-là qu'il vit pour la première fois le véritable visage de Niko; un garçon fragile et tourmenté qui avait grandit beaucoup trop rapidement. Son expression n'illustrait aucune trace de l'arrogance apathique qui abordait habituellement son visage. Et juste comme ça, Ariel su qu'il venait de tomber éperdument en amour avec lui.

Sa perception de la vie changea complètement après ce jour fatidique. Ariel se transforma pour ressembler un peu plus à la personne qu'il était dorénavant, laissant les années noires derrière lui. Il se remit même au chant. (Quoique pas à l'opéra, qui lui rappelait beaucoup trop sa mère). Niko, très bon observateur, remarqua rapidement le changement de comportement de son ami à son égard et son intérêt apparent et décida de s'amuser un peu avec la situation. Mettre Ariel mal à l'aise en lui posant des questions faussement innocentes devint rapidement un de ses passe-temps favoris. Les deux jeunes hommes se rapprochèrent de plus en plus, eux qui avaient auparavant une relation qu'Ariel avait de la difficulté à expliquer; sorte d'amitié-rivalité-dépendance difficile à expliquer.

Lorsqu'il devint finalement évident aux yeux d'Ariel que Niko était tout aussi intéressé à lui qu'il l'était, Ariel fit le premier pas et leur relation évolua en quelque chose de plus intime. Encore là, Ariel et Niko ne parlèrent jamais directement de leurs sentiments respectifs et Ariel ne pouvait exactement déclarer s'ils étaient en couple ou non. Il ne savait même pas si Niko l'aimait aussi (probablement pas, se disait-il) ou s'il se faisait tout simplement manipuler par lui, mais juste le fait qu'il s'intéresse à lui était suffisant pour Ariel, qui aimait l'affection qu'il lui démontrait lorsqu'ils étaient seuls. Il avait dix-neuf ans et il croyait honnêtement qu'il ne pourrait jamais être aussi heureux qu'il l'avait été à cette époque de sa vie, même si ses sentiments n'étaient pas retournés.

Bien sûr, Ariel se doutait bien que Niko finirait par se lasser de lui. Tout le monde se lassait de lui. Par contre, il ne s'attendait pas à ce que ça se finisse de façon aussi brutale. C'était tout bête; Niko, du jour au lendemain, arrêta tout simplement de lui parler. Ariel ne sut jamais pourquoi, mais la fin tragique de leur relation, et par extension la fin de leur amitié, le plongea dans une nouvelle période de détresse émotionnelle qui dura un peu plus deux ans. Ce fut sa cousine Annie, lui conseillant d'aller voir un psychologue, qui le sauva de la dépression. Ariel était reconnaissant de l'avoir dans sa vie, ainsi que sa soeur Nina, pour le supporter. Par contre, bien qu'il n'en ait pas vraiment pris connaissance, ce fut Alisey qui soufra le plus de le voir dans cet état. Étant meilleurs amis, ils se voyaient pratiquement chaque jour et elle était incapable de le voir aussi misérable; ça lui rappelait beaucoup trop leur première rencontre.

Finalement, Ariel décida de se reprendre en main et de s'installer en appartement. Son psychologue lui avait conseillé de se débarrasser le plus possible des personnes «toxiques» présentes dans sa vie, et ses parents en faisaient malheureusement partie. Il s'installa sur le plateau Mont-Royal, un endroit qu'il choisit puisqu'il était reconnu pour être le domaine des artistes, et se prit un colocataire. Cette décision de vivre en colocation lui vint lorsqu'il remarqua que contrairement à ce qu'il croyait initialement, la solitude n'était pas quelque chose qu'il appréciait en permanence et que vivre avec quelqu'un lui ferait le plus grand bien. Son choix (car il avait des critères de sélection, bien sûr!) s'arrêta sur Joel Maillet, un type un peu hippie mais qui était plutôt calme et fort sympathique ayant pour passe-temps favoris dormir et sortir dans des endroits louches. Mais bon; Ariel lui pardonnait son côté douteux tant qu'il ne touchait pas à ses tableaux et qu'il ne l'achalait pas avec des discussions inutiles. C'est lui qui l'a initié à la photographie, Joel étant étudiant dans ce domaine depuis un an lorsqu'il avait emménagé avec lui. S'il y a bien une chose à son sujet qu'Ariel ne tolérait pas, c'était les amis de son colocataire. Ils étaient un concentré de tout ce qu'il n'aimait pas; bruyants, immatures et désagréables. Surtout son meilleur ami, Simon (ou Cinnamon, comme il insistait qu'on l'appelle), qu'il aurait bien envie d'étamper sur un mur chaque fois qu'il ouvrait la bouche. Parfois, il débarquait saoul (du moins, c'est ce qu'Ariel croyait; il était également possible que ce fût son état naturel) dans leur appartement et il se mettait délibérément à toucher Ariel de façon inappropriée, puisqu'il était évident que le jeune blond avait horreur des contacts physiques et que Cinnamon aimait enrager les gens en leur faisant des trucs qu'ils ne supportaient pas. Ariel avait tout simplement le malheur d'être une des personnes les plus amusantes à tourmenter pour Cinnamon, vu le nombre de contraintes sociales et morales qu'il s'imposait.

Aujourd'hui, Ariel vit une vie plutôt stable et sans embûches. Évidemment, ça ne durera pas pour longtemps! (Mouahahahaha.)

Occupation: Étudiant en architecture à McGill.

Famille: Contacts minimes avec ses parents, Celia Savary (49 ans) et Richard Savary (52 ans). Nina, sa petite sœur (18 ans). Il a aussi un parrain, Hans, âgé de seulement 39 ans (c'est le demi-frère de son père, can you believe that. Sa mère a eu Richard très jeune à 22 ans et Hans à 35 avec un autre homme), avec qui Ariel s'entend bien malgré le fait qu'il semble complètement fou parfois avec ses supposées «paroles de sagesse» et ses métaphores étranges. Il a aussi une cousine, Annie (27 ans) et deux tantes diaboliques (une célibataire, l'autre mariée à un homme austère avec qui elle a une fille, Camélia).

Liens sociaux: Ariel habite en appartement avec un colocataire, Joel. Cinnamon, le meilleur ami de ce dernier, lui tape sur les nerfs plus qu'autre chose mais il l'apprécie tout de même un peu, au fond. Par contre, Alisey est la seule amie qu'il considère assez proche de lui-même pour la considérer comme sa propre famille.

Passes-temps: Les arts visuels: peindre, dessiner et plus récemment, la photographie. Il aime aussi le patin à roues alignées et le patin à vitesse mais ce sont des passions bien moins grandes que la peinture et la photographie. Pendant l'hiver, il apprécie le patin à glace sur les lacs gelés. Ariel aime aussi la lecture. Il va souvent prendre des longues marches dans des endroits peu fréquentables «because of artistic reasons».

Talents: Ariel a été inscrit par ses parents dans une «formation complète d'aristocrate» (diction, chant, comment être un gentleman, etc.) lorsqu'il était petit et il se débrouille suffisamment bien dans ces domaines même s'il ne le montre pas tout le temps. Ses meilleurs talents restent la créativité et la persévérance.

Aime: Se promener à l'extérieur, peindre, les légumes verts (surtout les asperges et les choux de Bruxelles), les romans (surtout la littérature classique. Il apprécie tout particulièrement les textes débordant d'émotion.) Passer du temps avec ses meilleurs amis est quelque chose qu'il apprécie énormément même s'il n'en a pas vraiment conscience.

Déteste: Les menteurs, blesser les gens involontairement, porter des cravates (elles étranglent!), les gens agressifs, les gens qui veulent plaire à tout le monde en étant soit excessivement lèche-bottes ou vantard, les gens bruyants... disons les gens tout court, c'est plus près de la réalité. Malgré ses progrès pour s'améliorer en tant qu'individu, Ariel éprouve encore de la difficulté à faire confiance aux gens et à leurs intentions. Mais surtout, ce qu'il déteste le plus: faire des choix difficiles et être sous pression!

Autres informations: Il a un sentiment d'amour/haine envers la photographie, il lui arrive souvent d'avoir des arguments avec Joel avec son sujet, disant que le dessin et la peinture sont des meilleures formes d'art bien qu'il apprécie bien la photographie également. Sa véritable raison de limiter les contacts avec les gens est qu'il n'a pas l'impression qu'il est possible que quelqu'un puisse l'apprécier réellement; après tout, ses propres parents l'ignorent, qui pourrait l'aimer? (tl;dr: my baby needs love guys.) Also
Spoiler:
 


Cookie virtuel à ceux qui ont lu au complet haha...


Dernière édition par Ariel le Mer 9 Jan 2013 - 22:55, édité 12 fois (Raison : Développement psychologique d'Ariel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle

Kyle

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 29

Ariel Savary Empty
MessageSujet: Re: Ariel Savary   Ariel Savary Icon_minitimeDim 25 Sep 2011 - 22:07

J'ai tout lu moi! J'exige mon biscuit!

Sérieusement, sois la bienvenue! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia
Dévergondée mélancolique
Lydia

Messages : 37
Date d'inscription : 31/03/2011
Age : 28
Localisation : Studio Focus

Ariel Savary Empty
MessageSujet: Re: Ariel Savary   Ariel Savary Icon_minitimeLun 26 Sep 2011 - 21:22

Héhé j'ai tout lu aussi ;D J'veux un biscuit, maintenant. Oh et tu m'as fait penser à étoffer ma fiche, maintenant. Bravo. Neutral
J'veux trop faire un Rp avec toi aussi Lydia et lui étant en quelques sortes aux antipodes, ce serait spécial. Les deux seraient reliés par l'art en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ariel Savary Empty
MessageSujet: Re: Ariel Savary   Ariel Savary Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ariel Savary
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ariel et Eric =)
» DARKCHYLDE ARIEL 1/4 SCALE STATUE ( POP CULTURE SHOCK)
» Ariel (Alu)
» HULK "ARIEL OLIVETTI" Comiquette
» Mes Ariel's de Tyco Nouveautés Frozen Page2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Présentations-
Sauter vers: