~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friendship bracelets

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle

avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 28

MessageSujet: Friendship bracelets   Dim 9 Mar 2014 - 0:18

Un peu plus loin appuyé contre une souche morte, Legan lisait un bouquin. Il avait l'air tranquille, presque indifférent, ses longues jambes croisées devant lui. Kyle était lui-même assis en tailleur et tenait lâchement un bracelet tressé à moitié complété. À ses côtés, deux hamadryades s'amusaient à fabriquer leurs propres bracelets, allongées sur un lit de racines. 

- Tu as quelque chose dans la bouche, fredonna l'une d'elle. 

Ses mains brunâtres, rêches comme l'écorce, dressaient en l'air son bracelet pour le contempler en contre-jour. Kyle prit un temps à comprendre qu'elle s'adressait à lui.

- Hein? 

La seconde se redressa tout près de Kyle et glissa ses doigts sur sa bouche comme si elle feignait de vouloir lui mettre quelque chose entre les lèvres, puis les referma en un poing. Elle tourna alors sa main, paume vers le haut, avant d´écarter lentement les doigts. Au centre reposait un petit gland rouge. Kyle cligna des yeux, confus. 

Le visage de la nymphe brillait d'amusement, ses yeux verts limpides. L'autre toujours couchée lâcha un gloussement de rire, le son d'un bruissement de feuilles. 

- J'avais ça dans la bouche? tenta Kyle, désabusé. Il refusait d’y voir le mauvais sous-entendu que criait la petite bille rouge sous ses yeux. 
- Pas seulement, fit la seconde en se relevant à son tour, le bras tendu. 

Cette fois, Kyle vit pousser une tige depuis l'intérieur du poignet de l’hamadryade, une tige qui grandit et qui se déploya en une petite fleur blanche. Ses pétales vinrent gentiment effleurer sa poitrine au niveau de son coeur.

Kyle les regarda, alternant entre les deux offrandes et les figures taquines des nymphes. Puis, il jeta un coup d'oeil à Legan qui lisait toujours. 

- Ce n'est pas ça, marmonna Kyle, ennuyé. 
- Ce n'est pas ça, imita la première, caricaturale, avant d’avaler d’un trait le gland.

Hamadryade comme sa compagne, elle était l’esprit d’un arbre dans lequel elle habitait et qui était sa source de vie. Dans son cas, elle se rattachait à un chêne rouge. Sa longue chevelure ondulée, qui ressemblait alors à une cascade d’un vert foncé, suivait les couleurs de son feuillage au gré des saisons. Kyle la surnommait Elena, car c'était la seule adaptation compréhensive qu'il avait pu faire d'un nom grinçant comme l'écorce, craquant comme les branches et ruisselant comme les feuilles. 

- Est-ce que tu nous poses une devinette Kyle?, s'amusa la seconde. De toute évidence, son accent n’existait pas parmi le langage humain, mais elle paraissait ajouter à son nom un ou deux h en trop. 

Celle-ci était l’hamadryade d’un cerisier noir. Elles avaient les yeux sombres, de la couleur de son fruit trop mûr, et ses cheveux prenaient l’allure de rameaux ramenés en une toque lourde et épaisse. Lorsqu'il s'adressait à elle, Kyle la surnommait Beth. C'était celui qu'elle avait préféré toutes ces années auparavant, alors qu'ils venaient tout juste de se rencontrer.

- Non, c'est juste que... 

Se penchant vers elles, Kyle baissa d'un cran la voix pour ne pas se faire entendre de Legan. 

- Vous savez, l'autre soir, je suis allé chez des amis à Legan pour une petite fête? Bah, quand je dormais, il leur a dit -pour expliquer pourquoi on traine soudainement ensemble comme ça- qu'on... qu'on couchait ensemble. 

Les deux créatures le fixèrent sans bouger, sans réaction. Kyle se frotta la tête, embarrassé. 

- Coucher ensemble comme dans avoir du sexe. Ensemble, ajouta-t-il péniblement. 

En simultané, ce qui faisait office de sourcils aux hamadryades (le simple tracé d'une arcade sourcilière en fait) se souleva. Elles échangèrent un regard.

- Hmm, fit Beth pendant qu'Elena se laissait retomber au sol pour reprendre son bracelet. Kyle se sentit vaguement outré. Et alors? 
- Alors... Alors c'est vraiment gênant! Parce que c'est faux! Et ça fait essentiellement de nous des fuck friends de l'avis de ses potes, ce qui est assez bizarre parce que... parce que...

S'interrompant avec un grognement, Kyle agrippa une nouvelle poignée de mèches sombres. Il n'avait pas vraiment de raison d'être aussi bouleversé pour quelque chose d'aussi anodin, il l'admettait. Mais il savait qu'il aurait de la difficulté à regarder Cameron, Marion ou Vincent en face sans penser très fort à la phrase fatale "they think we have sex". Kyle en lui-même était le facteur embarrassant et il en avait majoritairement conscience. 

- Je sais pas, lâcha Kyle, défaitiste. Ça me perturbe et je sais pas trop pourquoi. 
- Moi je sais, répondit Beth, un sourire malin en place. C'est ce que tu voudrais. 
- Huh?
- Le sexe, dit-elle et le mot sonna définitivement alien dans la bouche de la nymphe. Kyle songea à un serpent à sonnette glissant entre les feuilles d'une branche, puis s'ordonna d'arrêter d'être aussi dramatique. 
- Hein? Non! Pourquoi est-ce que tout le peuple féérique semble vouloir me caser avec lui, se lamenta Kyle pendant que les deux hamadryades se marraient. Au cas où vous ne l'auriez pas noté, c'est parce qu'on s'engueulait qu'on s'est fait coller ce sort au train, alors la bonne entente entre nous, c'est moyen.
- Que tu dis, pas que tu ressens, rétorqua Beth. 
- Tu n'écoutes jamais, renchérit Elena. 

Kyle referma la bouche, agacé. D'accord, il trouvait Legan très attirant, mais l'un n'entrainait pas automatiquement l'autre. 

- Je ne veux pas ça, répéta-t-il, fermement. Ce n'est pas le genre de relation que je veux de toute façon.
- Non, tu veux plus, répondit Beth en hochant la tête d'un air entendu avant d'ajouter: Il peut te donner plus. 

Kyle soupira. Quand elles avaient une idée en tête... 

- Est-ce que c'est du marketing ou quoi, grommela-t-il. Vous essayez de me vendre Legan? 
- What?

Surpris, Kyle se retourna vivement vers Legan qui s'était trainé jusqu'à eux. Beth s'écroula sur l'amoncellement de racines en riant, rattrapant son bracelet pour le comparer avec celui d'Elena. Faussement détaché, Kyle secoua la tête.

- Nothing, nothing. 

Avec un sourcil en l'air, Legan prit place à sa gauche. 

- Really? Sounded like you were talking about selling me. Is there a human traffic in the fairy world I should be aware of? 
- Oh my god, no, répondit précipitamment Kyle alors que l'autre craquait un sourire. Nothing of the sort, I swear! 
- I was kidding. 

Mal à l'aise, Kyle observa les deux nymphes qui se chuchotaient en un langage incompréhensible, plutôt semblable au bruissement des feuilles qu'à une langue humaine. Il espérait simplement qu'elles ne diraient rien à Legan. Il n'avait pas particulièrement envie de prendre sa moquerie à ce sujet. Encore moins de voir sa réaction s'il assistait à toutes les insistances d'Elena et Beth. 

- So what's going on here? Still on your friendship bracelets? 

Kyle glissa le regard sur le sien, tristement abandonné dans l'herbe.

- Yeah. It's not going very smoothly, as you can see. They aren't much more advanced than me, ajouta-t-il avec un sourire adressé aux nymphes. Too busy chatting and looking at the pretty colors under the sunlight. What about your book? 
- I was getting a bit bored, it's not as good as they say. 

Le titre du livre lisait "Don Quixote" et Kyle fit une grimace pour la forme. 

- Looks pretty boring to me. But again, most books do that for me. Isn't Don Quixote the crazy guy fighting with mills? 

Avec un rictus, Legan acquiesça.

- Himself. It's actually one of the first book exposing mental disorders, commenta-t-il nonchalamment. But it's still pretty fucking boring. 
- Hmm, fit Kyle en s'attelant à nouveau à la tâche de son bracelet. I believe you. Gonna finish it? 
- Oh yeah. Once I start a book, I have to finish it; otherwise, it wouldn't be proper. 
- Of course. 
- And you got to know your classics.
- I prefer to watch the movie. 

Un bref rire, une pause et puis:

- Do you ever read?

Le bout de la langue sorti en signe de concentration, Kyle secoua négativement la tête. 

- Well. Not actual books, reprit-il. I read comics, sometimes mangas and the occasionnal bad joke in the papers. I think I never managed to finish a book, not even the ones we were assigned to read in school , ajouta Kyle sur le ton de la dérision. 
- Ah, and why is that?
- I can't concentrate long enough. It's too slow for me, it doesn't, you know, like, move. 
- No it doesn't. Words tend to do that, ironisa Legan. You have to use what they call your imagination. 

Kyle haussa les épaules. 

- Hey, you asked. I don't think my imagination's the issue, it's more like… Books aren't stimulating enough for me. Wish I could like it, sometimes, dit Kyle après un temps, plus bas. And you, lança-t-il immédiatement aux deux hamadryades, don't take it as go to put a weird spell on me okay? 

Pour seule réponse, on gloussa de rire. Kyle roula des yeux, amusés.

- They won't do it, right? demanda Legan, l'air vaguement soucieux. 
- Nan, they won't. They heard me say a lot of stupid shit, so I wouldn't look like much if each time they did a number on me. 
- Okay. Well, I'm feeling a bit weary after what happened the first time, rétorqua l'autre, le ton cynique.
Baissant la tête pour cacher son air coupable, Kyle dit: 

- I know. Sorry. 
- Don't be. You didn't do it.

Il n'ajouta rien, mais Kyle pouvait deviner que Legan se retenait de nommer les coupables, sans doute de peur d'empirer sa cause. Il pouvait comprendre le sentiment.
Tout de même, Kyle ignorait si, fondamentalement, sa présence lors de l'accident avait joué un rôle positif ou négatif. S'il n'avait pas été là, peut-être que Legan et ses amis se seraient simplement retrouvés à la lisière de la forêt avec un immense sentiment de désorientation. Ou peut-être auraient-ils été entrainés dans une valse de fées pour en ressortir après un bond de quatre-vingt ans dans le futur. Kyle n'avait pas pris de chance. 

Donc, c'était lui et Legan et cette stupide blague qui les reliait malgré eux. 

- Your bracelet looks pretty good, complimenta Legan soudainement. 

Kyle se secoua hors de ses pensées, jeta un regard surpris à l'autre. Il sourit: 

- You think? Thanks. I let Beth choose the colors because I'm really bad at matching stuff. 
- Hmm, seems like you both like bright orange. 

La couleur coupable s'affichait aussi sur le t-shirt de Kyle, quasi-identique à celle qui formait la trame de fond du bracelet. Il lâcha un rire.

- I didn't even notice. But yeah, I like it. 
- You do that often with them? 

Kyle opina. 

- We've been doing it for a couple of years now, renchérit-il, un petit sourire aux lèvres. You should've seen my first tries. 
- I can only imagine. 
- It's fun though. Do you wanna try? 

Hésitant, Legan répliqua: 

- I wouldn't want to waste your work. I'm really bad at everything artsy. Except when it comes to music, ajouta-t-il. 
- You play music? s'étonna Kyle. 
- I do. I mostly play piano but I'm alright with a guitar too.
- That's awesome.

Avec un regard pour les mains de Legan, Kyle pensa que le rôle de musicien lui allait certainement comme un gant. Il se prit d'une envie de le voir jouer, mais sans trop savoir pourquoi, n'osa pas la formuler à voix haute. 

- I play drums, renchérit-il au lieu de. And other percussions sometimes. 
- Oh really? répondit Legan, intéressé, avant de demander sur un ton semi-moqueur: Do you play fairy music? 

Kyle coula son regard de biais, coupable.

- I know some songs. 
- Of course you do. 
- But they are... adapted for humans, because you can't really play "fairy music" if you're not, you know, an actual fairy. 

Legan hocha la tête, un vague sourire aux lèvres, comme s'il avait en tête une farce distante. 

- How does it sound?

La question prit Kyle de court, qui ralentit son tressage pour réfléchir. La musique du peuple féérique se décortiquait en le nombre de races qui le composait; elle ne se résumait pas en une poignée de mots. 

- Like... I don't know, avoua doucement Kyle. It's different for each race. Some of it sounds close to human music and some is just like... pure nature. 
- I see..., répondit Legan, pensif. Do you think I could hear them play some time? 

Étrangement content, Kyle acquiesça. L'intérêt de Legan, un intérêt sincère et prononcé, le surprenait toujours. 

- Yeah sure. We just have to get here at the right time. 
- What is the right time? 
- Celebrations, parades, feasts, énuméra Kyle. It's not that rare. We can't actually participate in most of these but we can at least listen. 
- Ah, I see, répéta Legan. Is this a thing where we'll be hypnotized and transported to the fairy world or something like it? 
- Could be. 

Sous le regard dubitatif de l'autre, Kyle craqua un sourire. 

- I'm half-kidding. It can be dangerous for real, expliqua-t-il. My aunt always told me you gotta be really careful with the faes. 

Une part de lui avait toujours regretté la distance forcée, l'éternelle dangerosité qui l'empêchait d'approcher. Une part pathétique et obsédée: celle qui aurait voulu faire pleinement partie de cet univers. Kyle ravala sa pensée, redressa les yeux pour fixer directement Legan. 

- It may seem like nothing when you have two faes playing with bracelets just beside you, énonça Kyle, simplement. But it's one thing you always got to be conscious of; you see them, they notice you. 

Les nymphes chuchotaient toujours, leurs voix rapides, soufflantes, inhumaines. Legan fixait le sol et Kyle, son bracelet abandonné. Entre les deux garçons, un silence grave s'installa. 

L'intention de Kyle n'était pas de terrifier Legan du monde féérique, bien au contraire, il voulait seulement l'en préparer au mieux contre ses tours et détours.

- We... we should go, avança Kyle, finalement, en voyant que l'autre ne sortait pas de ses pensées. It's starting to get dark, meaning it's almost time for supper. 
- Ah, lâcha Legan en relevant vers lui un visage quelque peu perdu. C'était une expression qu'on lui voyait rarement. Yeah. Right. 

Signe évident que les paroles de Kyle faisaient effet. Ce n'était pas plus mal, du moins c'était ce qu'il tentait de se dire. Après tout, se laisser prendre au jeu et croire que les fées étaient toutes aussi inoffensives que les bibelots de grand-mère pouvaient se révéler la pire des erreurs. 

- Vous partez? s'enquit Elena lorsqu'ils se remirent sur pied. 
- Yup. Homeworks to do, food to eat, répondit Kyle. Il s'étira machinalement, empli de la raide sensation de ses muscles restés trop longtemps immobiles. 
- Ton bracelet, fit Beth en étirant une racine pour s'emparer de l'objet en question et le ramener à la hauteur de Kyle. 

Il le prit avec un sourire. 

- Merci, j'essayerai de le finir la prochaine fois. 
- Avant que la saison ne rattrape les couleurs, rétorqua l'hamadryade. 
- C'est ça, je suis pas le seul à prendre mon temps je vous signale. 
- Oh Kyle, lança Elena, les yeux reluisant de malice. N'oublie pas: pense à ce que tu veux. 
- Ce que tu veux! 

Rougissant bêtement, car Legan se trouvait juste à côté, Kyle grimaça.

- Oui, oui, faut surtout pas s'inquiéter à ce sujet. 
- C'est tout simple, dit Beth, joyeusement. 
- Pour vous, c'est sûr, répliqua Kyle, le ton dramatique.
 
Accompagnés par la paire de leurs rires, ils finirent par tourner les talons. Ils quittèrent le territoire des fées, débouchèrent après un temps sur le sentier pour piétons. 

Kyle craignit un bref moment les questions de Legan sur la dernière portion de son échange avec les nymphes, mais rien ne vint. Le jeune homme resta en fait majoritairement silencieux pour la durée du trajet jusqu'à la demeure Greenwood. 

À la sortie de la forêt, Kyle ralentit un peu, la tête baissée avec une hésitation particulière dans la gorge. Il avait une confession à faire, histoire de rétablir un peu la balance pour les mots qu'il avait lancés auparavant. 

- You know, I..., commença-t-il faiblement et l'attention de Legan se retrouva sur lui, le fit vaciller un peu. I'm kind of glad to be able to share this. I'm glad this spell got me stuck with someone who's at least... open-minded, interested even. Because in the end, this all could've gone so much worse than that. 

Le visage de Legan sembla passer par une brève flopée d'émotions que Kyle ne saisit pas très bien. Puis, avec un sourire, une surprise aimable suspendue sur ses traits, il hocha la tête. 

- Thank you, I think? It's true that it could've been worse, lui concéda-t-il. And hm if I dare say, getting to know a whole new world, I just wonder how one could object to that in all clearness of mind. 
- It's exactly my point, rit Kyle, le visage chauffant cette fois de contentement. 

Le profil de Legan, éclairé par le soleil couchant, était magnifique, son sourire discret dans les coins. Kyle pensa à Elena et Beth et leurs précieux "conseils" et se permit un soupir virtuel. Elles n'avaient peut-être pas tort au final. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Friendship bracelets
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexouh' s Bracelets.
» les bracelet de fifty syxty
» Caromarpie : Mes petits bracelets
» Vos adresses à bracelets
» Kre-rouge : mes bracelets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-Jeu :: Fictions :: One-Shots-
Sauter vers: