~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Well fuck.

Aller en bas 
AuteurMessage
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 14:06

Darren poussa un soupir de soulagement lorsque la cloche annonçant l’heure du dîner sonna. S’empressant de quitter son horrible cours d’anglais, Darren regroupa ses cahiers et attendit que le groupe bruyant de Cinnamon et Cie sorte du local avant de se glisser à l’extérieur. Le cours d’anglais avait toujours été une torture pour lui et il était toujours horriblement tenté de manquer cette période. Malgré tout, il ne voulait pas que son père apprenne qu’il séchait encore des cours, alors il s’efforçait d’être présent à sa classe d’anglais même si le cœur n’y était pas.

Devant sa rangée de casier se tenait Alisey Firas et Lana Campbell qui discutaient calmement. Darren évita de croiser le regard d’Alisey et il tenta de la contourner du mieux qu’il put pour attendre son casier. Il savait que la jeune fille était réputée pour avoir mauvais caractère et il ne voulait surtout pas déclencher une crise de colère dirigée vers sa personne. Heureusement, les deux filles quittèrent rapidement et Darren put se détendre.

En ouvrant la porte de son casier, une horrible sensation lui tordit le ventre. Il avait oublié sa boîte à lunch. Fermant les yeux avec découragement, Darren réfléchit à ses options. Il pouvait toujours retourner à la maison, mais il serait probablement en retard pour son troisième cours. C’était donc une solution à oublier puisque le jeune homme n’allait jamais réussir à traverser la classe pleine pour regagner son bureau. Il pouvait toujours ne rien manger, mais son ventre allait se transformer en monstre et Darren ne souhaitait particulièrement que ses camarades de classe entendent ses gargouillements.

-Je pourrais aller au café étudiant, songea Darren.

Il fouilla dans ses poches, en tira un billet de dix dollars. Ça allait suffire. Les mains tremblantes, il verrouilla son casier et s’empressa d’aller au café étudiant avant que les élèves ne l’envahissent. Darren se buta à une porte fermée. Le café étudiant n’était pas ouvert pour la semaine, l’horaire normal allait reprendre le lundi suivant. Darren relut plusieurs fois l’affiche, puis il se dépêcha de poursuivre son chemin avant que les étudiants ne se mettent à le dévisager.

Merde. Pas de boîte à lunch, pas de café étudiant. Ne restait plus que la cafétéria principale, que Darren évitait comme la peste. L’endroit était rempli à craquer d’élèves bruyants et les risque de food fight étaient plutôt élevés. Néanmoins, c’était la seule solution et Darren se résolut à s’y soumettre. Il se dirigea avec lenteur jusqu’à la cafétéria, essayant de trouver le courage de passer devant tous ces gens assis qui allaient le regarder. Rien que d’y penser, un mal de cœur le saisit et il faillit rebrousser chemin. Darren venait toutefois de franchir les portes de la cafétéria et il ne voulait pas retourner sur ses pas (les autres auraient trouvé son comportement bizarre).

Les yeux baissés, il s’avança jusqu’à la cuisine, où de vieilles femmes plus ou moins sympathiques préparaient du spaghetti et autres plats typiques d’une cafétéria scolaire. Darren s’empara d’un sandwich au jambon et d’un jus oasis, puis il fit la file pour payer son petit repas. Tommy Stone se trouvait en face de lui, trois biscuits au chocolat et un gobelet de lait dans les mains, et il fouilla ses poches pour trouver cinquante sous.

-Je devrais avoir du change en quelque part, marmonnait-il en tapotant ses poches de pantalons sous les yeux exaspérés de la caissière.

Derrière lui, les gens commençaient à se plaindre. Darren chercha dans ses poches de jeans et trouva deux vingt-cinq sous. Incertain s’il n’allait pas insulter ou non le jeune homme, il se risqua à les lui offrir.

-Hum, Bones… Tiens...

Le jeune homme parut surpris.

-Ah, merci. Je te rembourserai... C’est quoi ton nom déjà?
-Oh, c’est pas grave, c’est juste cinquante sous…

Bones n’insista pas, voyant que Darren avait le visage tout rouge, puis il tendit les deux vingt-cinq sous à la caissière avant de se dépêcher d’aller rejoindre Ethan Lapierre. Darren s’empressa de payer son propre repas, récupéra son change, puis quitta rapidement la file, soulagé. Puis il se rendit compte que la cafétéria était encore plus bondée que d’habitude. Les tables étaient pratiquement toutes occupées en raison de la fine pluie qui tombait à l’extérieur. Darren soupira, songeant pendant un bref instant à aller manger dans les toilettes, puis il aperçut plusieurs sièges libres au fond de la cafétéria.

Darren s’avança prudemment jusqu’à la table, sans comprendre pourquoi elle possédait encore de la place pour au moins six personnes. De plus près, il comprit aussitôt. Nikolaï Ivanov s’y trouvait, en compagnie d’Ariel Savary. Ce dernier croisa le regard de Darren et lui sourit faiblement. Darren figea. Il ne pouvait pas s’asseoir à la même table que Nikolaï Ivanov, mais il ne voulait pas qu’Ariel pense qu’il ne l’aimait pas au point d’aller s’asseoir ailleurs… Bon, il n’avait qu’à s’asseoir à l’extrémité de la table, peut-être que Niko ne lui parlerait pas.

Darren déposa son repas sur le coin de la table, adressant un regard gêné à Ariel.

-Je peux m’asseoir ici? demanda-t-il.

Super, sa voix avait flanché. Si les garçons avaient entendu ce qu’ils avaient dit, ça serait bien un miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 15:57

Ariel s'amusait à trier ses crayons en ordre de couleur d'un air impassible.

Non, ce n'était pas exactement la meilleure description de la situation dans laquelle il se trouvait présentement…

Ariel triait ses crayons en ordre de couleur par automatisme. Il était calme extérieurement, mais en fait, il avait l'impression que son monde pouvait s'écrouler à tout moment.

Le jeune adolescent blond et l'école secondaire ne faisaient pas bon ménage. Au cours de ses premières années à l'école secondaire, il ne connaissait encore personne à l'exception de Faëlle Rosama, une amie d'enfance (Ariel était allé à l'école privée durant son primaire et les gens qu'il avait connus à ce moment-là avaient généralement poursuivi leur éducation dans la même branche). Son apparence de garçon emo renfermé, un look qu'il avait conservé jusqu'à l'année précédente, lui avait également valu quelques moqueries de la part des élèves moins gentils. Il avait fini par s'habituer, mais cela ne l'avait pas empêché de trouver son expérience à l'école publique fort désagréable jusqu'à présent.

La cloche annonçant la fin de son cours de mathématiques sonna enfin. Ariel se leva de sa chaise d'un coup sec et entrepris le rangement de ses effets personnels, qu'il tenta de faire rapidement (ce qui était peine perdue, Ariel ne pouvait s'empêcher de placer puis replacer tout son matériel scolaire plusieurs fois avant d'être vraiment satisfait). Une fois à l'extérieur de la classe, il regarda son téléphone cellulaire pour voir s'il avait des messages.

La petite lumière clignotante de l'appareil lui indiqua que c'était le cas. Il cliqua sur l'onglet «messages non lus» et nota qu'il avait deux messages: un de Lana Campbell et un autre de Faëlle. Un sourire s'afficha sur son visage. Lana et Faëlle voulaient-elles manger avec lui ce midi? Intrigué, Ariel cliqua d'abord sur le message de Lana.

«hey c'est alisey, je te text avec le cell de lana pour te dire de pas attendre après moi, je vais manger quelque part avec elle et maeila k (tbh tant que tu te tiens avec niko jai genre pas trop le gout de hang out avec toi no offense je te hais pas ok)»

Ariel se mordit la lèvre. Il avait rencontré Alisey en secondaire trois et elle l'avait aidé à changer pour le mieux par le passé mais ces temps-ci, elle passait un peu moins de temps avec lui qu'à l'habitude. Honnêtement, il ne pouvait pas la blâmer; Alisey lui avait fait clairement savoir qu'elle le trouvait absurde de vouloir encore passer du temps avec son ex, vu le fiasco de leur relation l'an dernier. Alisey n'aimait pas s'affilier avec des gens qu'elle détestait; aussi, lorsqu'Ariel mangeait à la cafétéria avec Niko (ce qui était de coutume cette année), elle préférait aller rejoindre d'autres gens. C'était compréhensible, même si ça lui faisait un petit pincement au cœur.

Bon, tant pis. Le message de Faëlle maintenant.

«Bonjour Ari! :DJe vais être avec Camille à l'extérieur si tu veux venir nous rejoindre, j'ai remarqué que tu semblais triste ces temps-ci… :/ On est à-côté du gros arbre dans la cours d'école avec 2-3 autres personnes. Smile(Oh, juste une chose! Il pleut un peu en ce moment alors ne viens pas si tu n'as pas ton manteau, je ne veux pas que tu tombes malade! Sad

Ah… Ariel poussa un soupir de découragement. La chance n'étant pas de son côté, il n'avait pas son manteau avec lui ce jour-là. Ce n'était pas le moment de tomber malade non plus; il avait un examen de chimie à préparer pour la semaine prochaine, il devait être en forme s'il voulait maximiser ses chances de le réussir! Et bien. Il n'aurait qu'à trouver Niko, dans ce cas.

Ou plutôt, il n'avait plus qu'à attendre que Niko le trouve. C'est comme ça que cela fonctionnait avec lui.

Ariel alla à son casier et empoigna son lunch, qu'il avait préparé avec soins la veille (qu'est-ce qu'il avait hâte de savourer ses aubergines gratinées!). Il se dirigea ensuite vers la cafétéria et s'assit à l'une des dernières tables encore vides. Comme de fait, il n'eut qu'à attendre quelques secondes avant que Niko s'installe en face de lui, l'air aussi blasé qu'à l'habitude. L'albinos avait probablement attendu qu'il se pointe pour se glisser à la même table que lui.

-Alors, ton cours d'anglais? Ça n'a pas été trop pénible?

Niko se contenta de hausser les épaules et de lui montrer une page pleine de gribouillis qui ressemblaient à des formules mathématiques, ce qui signifiait «bof, comme d'habitude, j'ai pas trop écouté et j'ai fait des maths».

-Oh. D'accord.

Ariel avait dit ces deux derniers mots avec un voile de tristesse dans la voix. Stupidement, il avait décidé de faire de l'albinos sa responsabilité cette année malgré l'entêtement de ce dernier de s'isoler de tout contact humain. Lorsqu'ils étaient sortis ensemble, Ariel traversait une période sombre de sa vie et il avait cru, à tort, que c'était également le cas pour Niko. Avec du recul, il avait pu constater que l'état morose de son ex était en fait une partie intégrante de sa vie et non une simple mauvaise passe. Ça brisait le cœur d'Ariel de ne pas être capable de lui faire apprécier la vie; il s'était donné comme mission personnelle d'essayer de le rendre plus heureux, mais il voyait bien que ses efforts étaient vains. Alisey avait probablement raison lorsqu'elle lui disait qu'il était un cas désespéré. Toutefois, Ariel gardait encore un peu d'espoir que s'il était capable de faire réaliser à Niko que sa vie (et la vie en général) n'était pas sans valeur, il pourrait peut-être l'aider à aller mieux. Aussi ridicule et malsain que cela pouvait bien sembler, c'était parfois la seule chose qui motivait Ariel à se lever le matin et à affronter une nouvelle journée d'école. Il voulait s'assurer que Niko ne ferait aucune connerie pouvant potentiellement mettre sa santé en danger, ce que l'adolescent semblait avoir de la difficulté à accomplir par lui-même. Ses habitudes alimentaires, par exemple, étaient assez inquiétantes; aujourd'hui, il semblait n'avoir apporté qu'une pomme rouge, qu'il lançait faiblement dans les airs pour s'amuser.

Comme d'habitude, personne ne semblait vouloir venir s'installer à leur table, ce qui était plutôt normal lorsqu'on savait qu'Ariel et Niko avaient la réputation de «ex-couple creepy qui traînait encore ensemble pour une raison mystérieuse et qui semblait impossible d'approche». Ceci était dut au fait qu'Ariel avait de la difficulté à agir normalement lorsqu'on communiquait avec lui et également parce que Niko ne répondait tout simplement pas lorsqu'on lui adressait la parole la plupart du temps.

Après un moment, par contre, Ariel remarqua que Darren Côté-Santos, un grand garçon sportif et timide, semblait se chercher une place où s'asseoir dans la cafétéria, mal à l'aise. Ariel lui fit un sourire discret. Il appréciait bien l'adolescent et il aimerait bien que ce dernier se joigne à eux, s'il en avait envie. Il n'avait pas beaucoup d'espoir, par contre. Comme beaucoup d'autres étudiants, la présence de Niko allait probablement le rebuter.

À sa grande surprise, Darren décida de venir s'installer avec eux finalement. Inconsciemment, Ariel se mit à sourire de façon démesurée lorsque Darren s'approcha de leur table et se tira une chaise pour s'y installer, même si le latino avait préféré s'asseoir au bout de la table. C'était largement au-delà de ses attentes.

-Je peux m'asseoir ici?

Darren avait parlé d'une voix basse, mais Ariel avait tout de même bien saisi ce qu'il avait dit. Presque immédiatement, il lui répondit d'un ton un peu plus vif que ce qu'il aurait souhaité.

-Oui, oui! Je veux dire, bien sûr que tu es la bienvenue à notre table.

Ariel se calma un peu et tenta de lui faire un autre sourire qui se voulait réconfortant et un peu moins effrayant. Il voyait bien que Darren était mal à l'aise. Niko, de son côté, avait cessé de contempler sa pomme rouge pour jeter un regard curieux à Darren derrière ses lunettes de lecture, qu'il avait sans doute oublié d'enlever par manque d'intérêt après son cours d'anglais.

Ariel tenta tant bien que mal de faire la conversation, se sentant presque privilégié qu'on lui accorde de l'attention de façon spontanée.

-Alors, tu passes une bonne journée? Avais-tu remarqué qu'il pleuvait?

Hum. Bon d'accord, ce n'était pas super, mais Ariel se dit qu'au moins, il avait essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 16:35

Après avoir reçu la permission d’Ariel, Darren eut un mince sourire, puis il s’assit à la table, le regard rivé sur son sandwich. Il déglutit avec difficulté, l’estomac serré par l’angoisse, et entreprit de retirer lentement l’emballage de plastique. Il sentait que les deux garçons l’observaient et il tenta du mieux qu’il put d’ignorer la sensation de malaise qui le gagnait. S’il avait une crise de panique en pleine cafétéria, sous les yeux d’Ariel et de Nikolaï, il allait mourir de honte.

Darren sentait l’étau de sa conscience se resserrer sur lui. Ses tempes étaient douloureuses et ses sourcils étaient probablement froncés. Son sandwich était désormais le seul élément de l’univers qu’il apercevait, mais milles pensées traversaient son esprit. Pourquoi s’était-il assis à cette table? Pourquoi s’était-il acheté un sandwich? Pourquoi avait-il donné vingt-cinq sous à un garçon qui ne connaissait même pas son nom? Pourquoi était-il venu à l’école aujourd’hui? Pourquoi prenait-il encore la peine de se lever à chaque jour? Pourquoi est-ce que le numéro de tél-jeunes le narguait sur la boîte de son jus?

La voix d’Ariel le fit sursauter et le tira brusquement de ses pensées.

-Alors, tu passes une bonne journée? Avais-tu remarqué qu’il pleuvait?

Darren tourna la tête vers Ariel, jetant un bref regard à Niko. Ce dernier le dévisageait toujours. Réprimant un frisson, Darren reporta son regard sur Ariel, tâchant de se détendre. Il dut s’éclaircir la gorge pour émettre enfin un son.

-Euh, ouais, j’ai vu… C’est… assez gris dehors aujourd’hui.

Un cri venant du groupe de Cinnamon lui fit lever la tête. Le jeune homme avait encore essayé d’embêter Lê Thu Pham qui venait apparemment de le faire plier en deux, le souffle coupé, probablement par un coup de coude bien placé.

-Il va finir à l’infirmerie celui-là, commenta Darren, plus pour lui que pour Niko et Ariel.

Bien qu’il ne voulait pas répondre à la première question d’Ariel, Darren ne voulait pas tout bêtement interrompre la discussion. Il fit imperceptiblement pivoter sa chaise vers les deux garçons pour lui permettre de mieux leur parler sans pour autant avoir l’air d’entamer une longue conversation, puis il se risqua à quelques mots.

-Vous allez bien? bafouilla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 18:28

-Euh, ouais, j’ai vu… C’est… assez gris dehors aujourd’hui.

-Oui. C'est gris et il pleut.

Darren avait visiblement autant de sujets de conversation qu'Ariel en ce moment. Ressentant la pression de lui répondre rapidement pour ne pas perdre son attention, Ariel essaya de trouver autre chose à dire. De quoi pouvaient-ils bien parler…

De sport? Darren était sportif, après tout. Peut-être aimait-il les sports d'hiver, lui aussi? Ariel n'avait pas d'idée particulière de ce qu'il pourrait dire sur le sujet, par contre.

Un cri pas trop viril provenant de la table de Cinnamon et de son groupe d'amis à la maturité douteuse fit sortir Ariel de ses pensées. Rien de nouveau de ce côté-là. Il songea au fait que Cinnamon devrait définitivement ficher la paix à Lê Thu s'il désirait terminer son année scolaire en un seul morceau. Darren semblait avoir fait une réflexion similaire, puisqu'il commenta le coup de coude violent que Lê Thu avait infligé à Cinnamon quelques secondes plus tard.

-Il va finir à l’infirmerie celui-là.

Le commentaire ne semblait pas dirigé vers Niko ou lui-même, mais Ariel en profita tout de même pour rajouter quelque chose, question de relancer la conversation.

-Définitivement. C'est incroyable qu'il soit encore en un seul morceau. En secondaire trois, il s'est brisé deux fois le bras dans la même année. C'était assez pathétique, mais il l'avait cherché.

Darren bredouilla une sorte de réponse vague au commentaire d'Ariel avant de relancer la conversation vers un autre sujet de discussion, cette fois s'adressant directement à Ariel et Niko.

-Vous allez bien?

Déjà plus à l'aise qu'il l'était initialement (le fait que Darren soit lui-même venu vers lui et ne démontre pas d'hostilité à son égard avait aidé grandement), Ariel lui répondit avec une joie contenue, ne voulant pas avoir l'air trop exubérant.

-Je vais bien… étrangement. Je me sentais un peu triste tout à l'heure mais ça va mieux maintenant. Je suis content que tu te sois joint à nous. Je crois que c'est ce qui m'a mis de meilleure humeur? Haha. Les gens nous évitent en général. Ça fait changement.

Et merde, le voilà qui se mettait à déballer sa vie à Darren. Ariel se dit qu'il ferait mieux d'attendre la prochaine réponse du garçon avant d'en rajouter. Il jeta un autre coup d'œil à Niko, espérant sans trop y croire que se dernier ajouterait de quoi de pertinent. Après tout, il regardait Darren avec intérêt depuis qu'il était arrivé à leur table; il était plutôt rare que Niko s'intéresse aux autres.

Comme de fait, son ex-petit ami semblait assez intrigué par la présence de Darren pour lui adresser la parole. Ce dernier haussa les sourcils (de façon imperceptible pour quelqu'un qui n'était pas très familier avec ses mimiques) et lui passa un commentaire apparemment anodin qui mit tout de même le sportif mal à l'aise (en plus de n'avoir absolument rien à voir avec la question initiale de Darren).

-Darren Côté-Santos. Tu es dans mon cours d'anglais. Moi, c'est Nikolaï. Tu peux m'appeler Niko. Mes amis m'appellent Niko.

«Tu veux dire je t'appelle Niko» soupira mentalement Ariel, légèrement inquiet de savoir vers quel sujet l'albinos comptait amener cette discussion. Il commençait tout juste à se sentir à l'aise, en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 19:11

Darren haussa les sourcils en entendant Ariel déclarer que sa venue lui avait permis de retrouver sa bonne humeur. Par contre, le fait que les gens ne s’assoyaient pas normalement avec eux n’étonna pas du tout le jeune homme. Après tout, il avait lui-même considéré longuement l’option avant de se résigner à aller les rejoindre. Bien sûr, à son avis, Ariel n’y était pour rien dans cette affaire. Il avait toujours trouvé le garçon très aimable et poli. Oui, parfois, il parlait beaucoup et ses propos possédaient des liens plus ou moins évidents, mais Darren soupçonnait qu’il s’agissait probablement de la gêne, ou du moins d’une petite angoisse sociale.

Quant à Niko, le mutisme volontaire dont il usait généralement mettait toujours Darren extrêmement mal-à-l’aise. Il s’arrangeait toujours pour ne pas être en sa compagnie. Le jeune homme avait toujours la phobie que Niko l’interpelle. Le garçon qui n’adresse la parole à quiconque. Ne manquerait plus qu’il discute avec Darren. Alors là, il serait perturbé à vie.

-Darren Côté-Santos. Tu es dans mon cours d’anglais.

Le dénommé écarquilla les yeux. Niko avait retenu son nom?

- Moi, c’est Nikolaï. Tu peux m’appeler Niko. Mes amis m’appellent Niko.

Darren hocha lentement la tête, pensif.

-Tu écris beaucoup pendant les cours, non? demanda-t-il à Niko. Tu es souvent penché sur tes feuilles, même si le prof ne donne pas de notes. M’enfin, c’est pas un reproche ou quoi que ce soit, s’empressa de préciser Darren, rougissant. J’ai… Je me suis toujours demandé ce que t’écrivais.

Il venait de parler à Niko. Darren n’aurait jamais cru qu’un jour, cette conversation existerait. Il n’était même pas sûr si elle allait avoir une suite, Niko allait probablement reporter son attention sur quelque chose qui la méritait plus que Darren (sa pomme rouge par exemple). Darren ne comprenait même pas pourquoi il avait osé poser sa question. Niko pouvait bien écrire ce qu’il voulait dans ses cahiers, le jeune sportif n’avait pas besoin de le savoir. Ça l’intriguait, mais ce n’était pas de ses affaires et il se maudissait intérieurement d’avoir malencontreusement avoué à Niko qu’il l’avait suffisamment observé pendant les cours pour remarquer qu’il écrivait constamment.

La gorge serrée, Darren repoussa son sandwich intact et décida de se contenter de sa boîte de jus. Il n’avait pas prévu rencontrer des camarades de classe, encore moins leur parler, et maintenant il était trop angoissé pour avaler son repas. Malgré tout, il leva les yeux vers Niko, sans trop savoir s’il devait s’attendre à une réponse ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 21:51

Ariel remarqua que Darren semblait particulièrement surpris que Niko lui adressait la parole, ce qui n'était pas étonnant. Après tout, il ne parlait pratiquement jamais. Ou était-ce le fait que Niko connaissait son nom? Darren n'était peut-être pas au courant de la mémoire légendaire que son ex-petit ami possédait, après tout il ne se ventait pas vraiment de son intelligence en général, bien qu'il possédait sans doute assez de capacités mentales pour être qualifié de génie.

Darren semblait maintenant regarder Niko avec un air songeur, ce qui était une bonne chose. Au moins il semblait avoir réalisé que même s'il avait bien beau être plutôt étrange, il n'allait pas lui planter une fourchette dans la main à l'improvise non plus. C'était une assez bonne amélioration selon Ariel.

-Tu écris beaucoup pendant les cours, non? demanda-t-il à Niko. Tu es souvent penché sur tes feuilles, même si le prof ne donne pas de notes. M’enfin, c’est pas un reproche ou quoi que ce soit. J’ai… Je me suis toujours demandé ce que t’écrivais.

Ariel nota que Darren s'était mis à rougir lorsqu'il avait atteint le milieu de sa phrase. Bon d'accord, peut-être était-il encore plutôt mal à l'aise, finalement.

Il alterna rapidement son attention entre les deux garçons, se préparant pour la suite des choses. Il trouva plutôt intéressant de noter que Darren avait remarqué que Niko faisait des gribouillages dans ses cours; habituellement, l'albinos se prenait une place au fond de la classe et s'arrangeait pour passer inaperçu. Ariel croyait sincèrement qu'il était le seul qui se préoccupait de ce qu'il faisait.

En guise de réponse, Niko se contenta de ressortir sa feuille remplie d'équations mathématiques et de la déposer sous les yeux de Darren. Ariel aurait pu jurer qu'il venait également d'esquisser un semblant de sourire, mais il ne pouvait le jurer avec certitude. Il avait encore son air ennuyé. Finalement, Niko prit une bouchée dans sa pomme avant de continuer à fixer Darren.

Bon. Ça serait à Ariel de continuer cette conversation, maintenant. Du moins c'est ce qu'il croyait. Niko, apparemment motivé par un but quelconque, décida d'ajouter une dernière phrase.

-Alors comme ça, tu t'intéresses à ce que je fais. Eh.

Il avait ajouté cette phrase en contemplant sa pomme d'un air faussement intéressé. Ariel maugréa intérieurement. Évidemment, il souhaitait mettre Darren mal à l'aise pour s'amuser. C'était à prévoir. La torture mentale était une des activités préférées de son ex-petit ami, il pouvait en témoigner.

Ariel remarqua que Darren semblait avoir mis son repas de côté, trop angoissé pour manger. Génial, il ne se sentait presque pas coupable de la situation maintenant. Il ne voulait pas empêcher le latino de manger non plus. C'est pourquoi il tenta de détendre l'atmosphère.

-Haha. Bon. Ce n'est pas trop grave, Darren. Il est toujours comme ça lorsqu'il parle à des gens. Rien d'anormal, tu n'as pas à t'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 22:16

Darren prit maladroitement la feuille que Niko avait déposée devant lui. Elle était remplie de chiffres et de signes étranges. D’après ce qu’il put comprendre, Niko s’amusait à résoudre des équations complexes, mais dans quel but? Hésitant, Darren fit glisser la feuille vers son propriétaire, encore plus perplexe qu’au départ. Il ne s’attendait pas à ce que l’albinos écrive des poèmes durant les cours, mais il ne s’attendait pas à ce qu’il fasse des mathématiques non plus.

-Alors comme ça, tu t’intéresses à ce que je fais. Eh.

Darren faillit s’étouffer en buvant son jus. Évidemment, il ne pouvait pas espérer que Niko omette ce détail. Le jeune homme était réputé pour mettre les autres mal-à-l’aise, l’occasion était trop belle pour la laisser passer… Ariel s’empressa de rassurer Darren à propos du comportement de Niko tandis que ce dernier fixait sa pomme, un vague (presqu’inexistant) sourire amusé sur ses lèvres.

-D’accord, répondit Darren, probablement rouge de la tête aux pieds.

Malgré l’intervention d’Ariel, sa gêne n’était pas disparue et la peau de son visage était désormais brûlante. Humilié, Darren tenta d’ignorer le fait qu’il affichait à nouveau aux autres à quel point il était timide et incapable d’interagir socialement sans devenir une tomate géante. Réprimant un soupir, le jeune homme tenta de rester calme et de ne pas laisser sa respiration déraper. S’il perdait le contrôle maintenant, Nikolaï allait tout faire pour empirer la situation.

-J’essaie de rester loin des gens un peu trop… turbulents, répliqua finalement Darren. Forcément, je remarque plus ce que font les personnes plus calmes, essaya-t-il de se justifier.

Bon sang, pourquoi n’était-il pas tout simplement allé chercher Elena pour passer la période du dîner avec elle? Il n’aurait pas eu de nourriture, mais il n’aurait pas eu à confronter Niko… et puis, son sandwich reposait inutilement sur la table pour le moment. Il commença à nouveau à s’attaquer à l’emballage de plastique, même si la faim n’était toujours pas au rendez-vous.

Darren se tourna vers Ariel, souhaitant changeant d’interlocuteur.

-Tu es ami avec Alisey Firas, non? voulut-il s’assurer. Pourquoi est-ce qu’elle ne dîne pas avec vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Sam 29 Juin 2013 - 23:42

Ariel nota avec découragement que son intervention n'avait pas eu l'effet escompté. Il fallait bien avouer que Niko n'aidait en rien la situation en faisant exprès de mettre Darren mal à l'aise le plus possible. Ariel espéra de toute ses forces que Darren ne réponde pas à l'albinos, ce qui ne ferait que l'entraîner dans son jeu. Malheureusement pour lui, Darren était trop poli pour l'ignorer. Niko savait choisir ses victimes, il fallait lui donner ça.

-J’essaie de rester loin des gens un peu trop… turbulents. Forcément, je remarque plus ce que font les personnes plus calmes.

Ariel prit une bouchée de son aubergine gratinée en essayant de se détacher un peu de l'échange entre les deux garçons. Darren n'avait pas fait exprès, mais la phrase qu'il venait d'employer ressemblait beaucoup à quelque chose qu'il avait lui-même déjà dit à Niko auparavant. Il avait une bonne idée de l'endroit où cette conversation s'en allait, maintenant. Épuisé, il se passa distraitement une main dans les cheveux, tentant de les replacer de chaque côté de sa tête (bien qu'ils n'étaient aucunement emmêlés, comme à l'habitude. Ariel prenait bien soin de se cheveux).

Évidemment, Niko répondit à Darren la même chose qu'il avait dite à Ariel il y a trois ans de cela, lorsque celui-ci s'était justifié sur ses raisons de lui adresser la parole.

-Alors comme ça, je ne suis pas turbulent. C'est toujours plaisant à entendre. Merci, Darren.

Ariel faillit s'étouffer avec son aubergine. Il avait répété les mêmes mots exactement, à l'exception de son nom, bien entendu. Il semblait bien que Niko avait décidé de faire d'une pierre deux coups avec les embrassements aujourd'hui. Il n'était pas surpris que Niko se souvienne de la formulation qu'il avait employée ce jour-là, mais il se trouvait drôlement pathétique de s'en rappeler lui-même.

Darren avait tenté de recommencer à manger son sandwich, mais la réponse de Niko semblait l'avoir coupé court dans son inspiration. Il semblait avoir une envie pressante de se téléporter ailleurs. Le sportif choisit finalement l'option de s'adresser à Ariel pour se changer les idées en détournant le sujet de conversation.

-Tu es ami avec Alisey Firas, non? Pourquoi est-ce qu’elle ne dîne pas avec vous?

Oh, zut. Darren avait une fois de plus impliqué Niko dans la discussion sans le savoir. Se sortir de cette conversation allait être difficile.

-Oui. Elle mange avec Maeila et Lana aujourd'hui, par contre. Elle préfère ne pas traîner avec moi quand Niko est ici, tu vois…

Ariel regarda discrètement Niko. Ce dernier semblait tendre la main vers le sandwich de Darren, qu'il avait repoussé une fois de plus. Mais qu'est-ce qu'il fichait?!

Avant qu'il n'ait pu compléter sa phrase ou faire un mouvement de bras pour empêcher Niko de s'emparer du sandwich de Darren, celui-ci y pris une bouchée. Ariel le regarda avec un air incrédule. Il n'arrivait pas à croire que Niko venait réellement de manger un bout de sandwich appartenant à un garçon qu'il ne connaissait presque pas. Son manque de savoir-vivre allait toujours l'étonner.

-Niko?! Mais qu'est-ce que tu fais…

-Jambon. Eh. Pas mauvais. Ça tombe bien, j'avais faim.

Ariel ne put s'empêcher de se frustrer mentalement contre son ex-petit ami après la dernière remarque de ce dernier.

«Bien sûr que tu as faim, as-tu vu la façon dont tu te nourris quotidiennement, Niko?»

Il songea à offrir le restant de son lunch à Darren. Le pauvre adolescent n'avait rien mangé de très substantiel ce repas-ci et il restait encore une aubergine gratinée dans la boîte à lunch d'Ariel. Il s'excuserait auprès de Darren pour le comportement de Niko plus tard, lorsque celui-ci ne serait pas là.

-Il n'y a pas de quoi paniquer, Darren. Je voulais seulement y goûter. Tiens, je coupe un morceau autour de l'endroit où j'ai pris ma bouchée au cas où tu serais dédaigneux.

Avec un grand sourire exagéré pour l'effet, Niko remis son sandwich à Darren après en avoir coupé une partie avec le couteau d'Ariel. Il était si rare qu'il souriait (et lorsqu'il le faisait, c'était presque toujours pour ses jeux d'esprit à la con, et non des sourires honnêtes) que cela avait à coup sûr un effet sur les gens.

Ce serait un euphémisme de dire qu'Ariel était catastrophé par la tournure des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Well fuck.   Lun 1 Juil 2013 - 21:20

Darren entendit à peine la réponse d’Ariel. Alors que le jeune blond expliquait qu’Alisey préférait dîner avec ses copines, Niko esquissa un mouvement en direction du sandwich au jambon que Darren n’avait toujours pas touché. Il ne comprit que trop tard ce que l’albinos avait en tête.

-Niko?! Mais qu’est-ce que tu fais…
-Jambon. Eh. Pas mauvais. Ça tombe bien, j’avais faim.

Les yeux ronds, Darren n’arrivait pas à croire que Niko venait de prendre une bouchée de son sandwich. Son sandwich! C’était la première fois qu’il adressait la parole à Niko, la première fois que celui-ci semblait lui accorder de l’attention, et le voilà qui prenait possession de son repas? Sans quitter Niko des yeux, Darren l’observa couper l’extrémité entamée du sandwich. Niko tendit le bras vers Darren, sandwich en main, sourire aux lèvres.

Tout ceci semblait irréel. Comment quelqu’un pouvait prendre une bouchée dans le sandwich d’un inconnu et le lui rendre comme si de rien n’était! Comment Darren était-il censé réagir? Il ne pouvait pas tout simplement récupérer son sandwich et continuer à le manger, c’était trop étrange! Il n’était pas dédaigneux, mais, bon sang, il ne partageait pas sa nourriture avec des inconnus habituellement! D’un autre côté, ce sandwich était tout ce qu’il avait sous la main, pas question de retourner acheter quelque chose… Merde, merde, merde. Comment quelqu’un peut… Bon sang, ce foutu Niko n’avait pas idée à quel point il mettait Darren dans l’embarras… ou le en avait-il conscience justement. Tout ceci n’était qu’un jeu pour Niko. Un jeu visant à repousser les limites de Darren pour analyser les réactions du jeune homme. Niko prévoyait-il déjà sa réaction, savait-il déjà ce que Darren allait dire, allait faire? Et que devait-il faire exactement! Il n’allait jamais sortir de cette situation. Ça allait finir ici, dans cette cafétéria, avec ce sandwich au bout des mains de Niko. Darren allait court-circuiter ici.

Sortant finalement de la torpeur qui l’avait enveloppé, Darren tendit une main tremblante vers Niko et s’empara doucement de son sandwich en prenant bien soin de ne pas effleurer la peau de Niko. Il déposa sa nourriture sur l’emballage de plastique et amena la paille de son jus à sa bouche. Non, il n’allait pas manger ce sandwich sous les yeux de Niko. Ça lui ferait trop plaisir…

S’éclairant maladroitement la gorge, Darren se risqua à une autre intervention (la dernière du repas, espérait-il).

-Je penserai à t’en amener un aussi la prochaine fois, si tu aimes tant le jambon.

La prochaine fois?! Non, mais qu’est-ce qu’il disait! Pas de prochaine fois, pitié! Darren voulut ravaler ses mots, mais il était déjà trop tard. Ne restait plus qu’à prier pour qu’Ariel sauve la peau du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Lun 1 Juil 2013 - 23:49

Ariel regarda avec un certain malaise Niko remettre son sandwich à Darren, qui s'en empara du bout des doigts comme s'il s'agissait d'une bombe à retardement. Il était évident que l'adolescent brun n'y toucherait plus, du moins pas en présence de Niko. Le blond commençait à se dire qu'il serait préférable pour Darren que ce dernier quitte la cafétéria au plus vite. Ariel avait beau apprécier sa compagnie, il était évident que le laisser dans la même pièce que Niko était une mauvaise idée. Si seulement Darren pouvait se dépêcher à s'en aller avant qu'Ariel ne pète une crise de nerfs à cause de la tension inconfortable qui était en train de s'installer entre ses deux amis…

-Je penserai à t’en amener un aussi la prochaine fois, si tu aimes tant le jambon.

Non. Oh non. Oh… non.

Ariel n'arrivait pas à y croire. Darren venait pratiquement de clouer son lit de mort et il ne le savait même pas. C'était la pire chose qu'il aurait pu dire dans les circonstances présentes.

Niko semblait ravi de la tournure des évènements. Peu importe ce qu'étaient ses intentions envers Darren, elles semblaient avoir été largement surpassées. Ariel songeait à se lever brusquement, à empoigner Niko par le bras et à s'en aller au plus vite de la cafétéria pour laisser Darren tranquille lorsque l'albinos répondit au sportif.

-Vraiment. Tu es si gentil, Darren. J'accepte volontiers ton offre.

Ariel ne savait plus trop quoi penser de la situation. D'un côté, Darren était visiblement mal à l'aise de l'autre… Ariel se trouvait vraiment ridicule de penser à ça, mais Niko n'avait pas vraiment d'amis. C'était un peu déprimant, mais à part Ariel lui-même, les gens préféraient généralement ne pas lui adresser la parole (et avec raison). Le fait que Niko semble s'intéresser à Darren intriguait Ariel. Il voyait à travers leurs interactions la possibilité que son ex-petit ami s'intéresse sincèrement à un autre individu, ce qui lui ferait probablement le plus grand bien. Niko avait bien beau prêcher la solitude, Ariel n'arrivait pas à croire qu'il n'était jamais malheureux avec ce mode de vie.

C'est pourquoi il décida d'attendre encore un peu avant d'intervenir concrètement. Pour le moment, la situation était encore sous contrôle. Ariel espérait ne pas regretter cette décision. Cela faisait plusieurs années maintenant qu'il se démenait à essayer de rendre Niko heureux et la situation actuelle, aussi tordue soit-elle, se rapprochait un peu plus de son objectif que toutes ses tentatives précédentes. Le fait que Darren ait lui-même parlé de «prochaine fois» (et ce, sans en avoir été forcé par qui que ce soit) convainc Ariel de laisser une autre chance à la conversation actuelle, question de voir où le tout allait aboutir.

-Oh, tu peux m'appeler Niko. Nous sommes amis maintenant, Darren.

…pardon? Apparemment Ariel venait de manquer un bout de la conversation alors qu'il était plongé dans ses pensées.

Niko avait appelé Darren son ami.

Son ami! Sérieusement?

Ariel ignorait s'il devait aller sauter en bas d'une tour à bureaux ou pleurer de joie. Les deux scénarios lui semblèrent tout aussi logiques l'un que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darren

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Well fuck.   Mar 2 Juil 2013 - 16:35

Le mot résonna longtemps dans sa tête, comme une malédiction. Amis. Niko avait déclaré qu’ils étaient désormais amis. Darren ne savait pas trop quoi en penser. Est-ce que ça voulait dire qu’il ne devait plus avoir peur de Niko ou devait-il s’attendre à encore plus de situations inconfortables avec le jeune homme? En tout cas, une chose était sûre, Darren ne s’était jamais fait un ami aussi facilement.

-Ah okay…

Okay! C’est tout ce qu’il avait trouvé à dire! Quelqu’un lui accordait son amitié et il réagissait à peine.

-M’enfin, merci je suppose? tenta de se reprendre Darren, sentant ses joues redevenir rouges. Désolé, je voulais pas être impoli, je…

Il s’interrompit avant de se mettre à dire n’importe quoi. La vérité était qu’il ne savait pas quoi dire, tout ce qu’il voulait, c’était aller jeter son sandwich dans une poubelle et retourner à la maison. Mais Darren resta cloué sur sa chaise, évitant le regard de Niko. Bordel, pourquoi s’était-il assis à cette table-ci. Pourquoi avait-il oublié son lunch. Pourquoi…

Bon tant pis. Il en avait assez, il n’allait pas rester une minute de plus ici. Son visage lui faisait mal tellement sa peau était rouge, le garçon se sentait profondément humilié. Maladroitement, il s’éclaircit la gorge et enveloppa son sandwich dans l’emballage de plastique.

-Euhm, bon, je devais aller à la bibliothèque pour ramener des livres que j’avais empruntés, déclara-t-il avec peu de conviction. Je… On se revoit plus tard les gars. Bon dîner.

Il prit son sandwich et son jus, puis il quitta calmement la cafétéria (il ne voulait pas donner l’impression de fuir après tout). Une fois hors de la salle, il poussa un soupir, puis jeta ses déchets dans la poubelle la plus proche. Pas question de prendre une seule bouchée de ce sandwich. Darren hâta le pas pour aller à son casier. Il avait réellement des livres à aller rendre à la bibliothèque, bien qu’il aurait pu les garder avec lui encore quelques jours. Il était en train de déverrouiller son casier lorsque quelqu’un l’interpella.

-Darren!

Le dénommé sursauta, puis il remarqua Camille au bout de la rangée.

-Oh bon sang, j’ai eu peur…
-Haha, j’ai vu ça. Tout va bien?
-Oui, toi?
-Oui. Je suis complètement trempée à cause de la pluie, mais ça va, rigola la brunette en observant ses vêtements mouillés. Je t’ai cherché ce midi, mais je t’ai pas trouvé… Tu as diné avec quelqu’un?
-Euh, ouais. Je suis allé à la cafétéria. Avec Ariel et Niko.
-Niko? Nikolaï Ivanov? C’est ton ami? s’étonna Camille.
-… On peut dire, hésita Darren.

Livres en main, il referma la porte de son casier.

-Je dois aller porter ça à la bibliothèque, marmonna-t-il.
-Ah okay, à plus tard dans ce cas, le salua joyeusement Camille.

Darren lui adressa un faible sourire, puis il se dirigea vers la bibliothèque. Ne manquerait plus que Niko soit caché dans un des rayons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 28
Localisation : Plateau Mont-Royal

MessageSujet: Re: Well fuck.   Mar 2 Juil 2013 - 21:21

-Ah okay…

Ariel inspira. Puis expira. Crise évitée, Darren avait réagit correctement, sans trop en mettre. Du moins, le blond cru que ce dernier en resterait à cela. Darren semblait avoir été pris par surprise avec cette soudaine déclaration d'amitié, ce qui avait apparemment fait en sorte qu'il avait senti le besoin de se justifier (le regard de biais que Niko lui lançait depuis un moment déjà devait également être en cause).

-M’enfin, merci je suppose? Désolé, je voulais pas être impoli, je…

Avec ces mots, Ariel comprit que le brun allait probablement s'en aller bientôt, maintenant. C'était peut-être mieux comme ça. Sauf que Darren allait sûrement éviter Niko comme la peste, maintenant. Ariel trouva cela dommage et s'en sentit mal aussitôt; Darren se sentait visiblement intimidé par la présence de Niko et espérer que le sportif se force à passer du temps avec lui parce que l'albinos les avait déclarés «amis» était égoïste. Darren souffrait déjà de problèmes d'anxiété évidents, lui «refiler» Niko à l'occasion ne l'aiderait définitivement pas et honnêtement, Ariel n'arrivait pas à voir quel avantage Darren pourrait tirer d'une amitié avec lui. Il avait besoin d'être entouré de gens qui le mettaient à l'aise et Niko était probablement l'un des élèves les moins bien qualifiés de l'école dans ce but. Ariel songea qu'il était préférable qu'il indique subtilement à Darren qu'il pouvait s'en aller maintenant; il craignait que ce dernier soit trop terrifié pour réaliser qu'il pouvait partir de son propre chef s'il le désirait.

-Il n'y a pas de problème, Darren. Tu n'étais pas impoli. Merci d'avoir passé du temps avec nous.

Darren lui répondit quelque chose à propos de livres qu'il devait rendre à la bibliothèque avant de s'en aller d'un pas qui se voulait naturel (Ariel voyait bien que le brun se déplaçait de manière assez saccadée; on remarquait ce genre de détails lorsqu'on avait une mère maniaque de la posture qui voulait qu'on soit impeccable en toutes circonstances). Niko ne fit pas de commentaire supplémentaire, se contentant de regarder son «nouvel ami» sortir de la pièce. Ariel soupira. Il était temps de mettre des trucs au clair, maintenant que Darren était parti.

-Bon sang, Niko. À quoi tu jouais? Tu ne voyais pas qu'il était inconfortable?

L'accusé répondit à Ariel de son habituel ton désintéressé, le regard toujours fixé sur la porte d'entrée de la cafétéria, que Darren venait de traverser.

-Oui.

«Génial», maugréa intérieurement Ariel.

-Tu semblais très intéressé par ce qu'il avait à dire. C'est rare que tu t'intéresses aux gens. Tu étais sérieux quand tu l'as appelé ton ami?

Niko changea son regard d'endroit pour plutôt observer Ariel avec des yeux ronds. À ce moment, il sembla réaliser qu'il avait toujours ses foutues lunettes de lecture sur le visage et les retira avant de les ranger dans leur étui. Ariel savait que Niko faisait exprès de prendre son temps pour répondre à sa question pour l'énerver. À moins qu'il ne connaisse réellement pas la réponse? Après tout, Ariel ne l'avait jamais vu parler autant à quelqu'un avant aujourd'hui. Il était encore un peu sous le choc, d'ailleurs.

-Eh. Peut-être. Peut-être pas. En tout cas, il est fort sympathique.

Ariel le toisa d'un air perplexe. Niko était impossible à comprendre, parfois.

La seule chose dont il était pratiquement certain, c'était que Darren Côté-Santos venait de se faire un nouvel «ami», que cela lui plaise ou non. Niko ne s'attachait pas aux gens, mais lorsqu'il trouvait quelqu'un de «sympathique»… disons que Darren allait devoir le considérer comme faisant partie de son entourage pour un bon bout de temps. Ariel pouvait en témoigner.

-J'espère vraiment que tu sais ce que tu fais, Niko.
-Oh. Ne t'inquiètes pas Ariel.

L'albinos lui envoya un de ses rares sourires sincères. Ariel fut abasourdi de voir cette expression sur le visage de son ami.

Plus tard, lorsqu'il serait seul, Ariel irait voir Darren. Et lorsqu'il verrait Darren, il allait faire tout son possible pour ne pas le serrer de toutes ses forces dans ses bras pour le remercier puisqu'il savait que ce genre de démonstration d'affection le mettait mal à l'aise.

Mais cela serait difficile pour le blond à accomplir; c'était la première fois depuis une éternité qu'Ariel voyait Niko sourire, et il lui en était éternellement reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Well fuck.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Well fuck.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: High School :: La Classe-
Sauter vers: