~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)

Aller en bas 
AuteurMessage
Reb

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 30

MessageSujet: Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)   Ven 28 Juin 2013 - 22:46


Rebecca Tanhehco était en train de se reposer dans son lit à baldaquins avant son cours de Défense contre les Forces du Mal. Ce cours la terrifiait; elle était tout particulièrement médiocre dans cette matière et le professeur l'intimidait. Pour se changer les idées, elle lisait la Gazette des Sorciers. Il n'y avait pas grand-chose d'intéressant; un homme avait été arrêté pour un délit mineur et allait subir un procès au Ministère de la Magie. Par contre, lire ces articles était tout de même important pour elle, puisqu'elle comptait devenir membre du journal de l'école (si elle gagnait le courage de s'y inscrire un jour, elle se trouvait encore trop jeune pour le moment, étant une troisième année) et que les articles lui donnaient parfois des idées.

Alors qu'elle regardait l'image qui accompagnait l'article qu'elle lisait bouger (l'homme jetait des regards furtifs autour de lui), un projectile la percuta derrière la tête. Rebecca se retourna et constata qu'il s'agissait de la cravate bleue de son uniforme scolaire.

-Reb, je crois que tu as perdu la notion du temps. Notre cours commence dans cinq minutes et j'ai teeelleeement hâte de me battre contre un épouvantard!

La meilleure amie de Rebecca, Suzanne Thompson, avait tiré les rideaux du lit de la Philippine et se tenait devant elle les mains sur les hanches, radieuse. Rebecca fut prise d'une bouffée de peur. Oh non, pas déjà! Elle n'avait même pas vu le temps passer. Oh mon Dieu.

-Hahaha! Tu devrais te voir la face, Reb! On dirait que tu viens de voir un fantôme!

Rebecca se dit que ce n'était pas trop loin de la réalité. Mais qu'est-ce que son épouvantard allait bien prendre comme forme? Elle avait pratiquement peur de tout!

Avant que Rebecca ait eu le temps de glisser un mot, Suzanne lui empoigna le bras et lui refila son sac contenant ses effets personnels.
Rebecca eut l'air momentanément perdue.

-Euh, je ne me souviens pas avoir fait mon sac…
-Je l'ai fait pour toi! Tu fais toujours exprès d'être à la dernière minute avant les cours de Défense!

La blonde lui fit un clin d'œil. Rebecca sautilla timidement d'un pied à l'autre, elle avait été prise la main dans le sac.

-Hum… j'ai oublié.
-Tu oublies tellement de choses, Rebecca. Tu vis trop dans ta tête!
-Hum… je ne sais pas…

Les autres filles avec qui Rebecca et Suzanne partageaient leur dortoir, Emy Rose et Lê Thu Pham, étaient déjà parties. Les deux filles de Serdaigle sortirent précipitamment de leur dortoir pour arriver à l'heure à leur cours, qu'ils partageaient avec les Serpentard (en fait, Rebecca se faisait pratiquement traîner par Suzanne jusqu'à la classe). Rebecca savait bien ce qu'était un épouvantard. Sa mère lui avait raconté que lorsqu'elle-même avait eu ce cours à Poudlard, elle avait également eu très peur sur le coup, mais que l'important était de se concentrer sur un moyen de ridiculiser son épouvantard pour contrer sa peur. Ses deux parents étaient des sorciers nés moldus, le monde des sorciers en général n'était donc pas inconnu à la jeune fille. Elle avait d'ailleurs un très grand intérêt pour les créatures magiques de toutes sortes même si en pratique, elles la terrifiaient. Rebecca se demandait toutefois ce dont une fille comme Suzanne, qui dégageait tant de confiance en soi, pouvait bien avoir peur. Elle passerait juste après elle; si Rebecca n'était pas trop occupée à paniquer à cause de l'épreuve qu'elle venait de subir, elle pourrait peut-être regarder son épouvantard. Elle était très curieuse de connaître la plus grande peur de sa meilleure amie.

La porte du local de Défense contre les Forces du Mal était maintenant dans son champs de vison. Rebecca avait envie de se cacher sous terre et de ne pas ressortir de là pour les deux prochaines heures.

Lorsqu'elle entra dans la classe (les Serpentards étaient pratiquement tous assis entre eux, snobant complètement les Serdaigles, à l'exception de Nikolaï Ivanov, de Serpentard, qui pour une raison quelconque semblait préférer la compagnie de Lê Thu Pham, bien que la Vietnamienne était à Serdaigle. Mais bon, les deux étaient des élèves assez intimidants alors tant mieux s'ils préféraient se tenir ensemble plutôt que d'effrayer leurs camarades de classe). L'enseignant n'était pas encore à son bureau.

Vincent Davis et Joel Maillet, les deux garçons de Serdaigle, étaient déjà assis ensemble, ce qui ne laissait que deux places libres où s'asseoir. Puisque les deux jeunes filles étaient les dernières arrivées, elles n'avaient pas vraiment l'embarras du choix. Il y avait une place libre à côté d'Emy Rose et une autre à côté d'Alisey Firas, de Serpentard (bien entendu, les deux filles ne s'étaient pas assises l'une à côté de l'autre). Rebecca se sentit clouée sur place. Se retrouver à côté d'Alisey Firas était presque aussi effrayant que de combattre quatre épouvantards à la fois. Heureusement pour elle, Suzanne semblait être d'humeur mesquine aujourd'hui et décida d'aller énerver la Serpentarde.

-Hey Firas! Tu n'as pas l'air d'avoir hâte d'affronter ton épouvantard, dis donc! Tu es sûre que ça va bien?
-Fuck off Thompson. Tu pouvais pas aller t'asseoir à côté de Rose?
-Tu es franchement désagréable, Firas! Je voulais simplement faire le conversation, moi!
-Bullshit.

Rebecca s'éclipsa discrètement. Elle était encore moins rassurée, maintenant qu'elle réalisait qu'elle ne pourrait même pas être assise à côté de sa meilleure amie. Par contre, sa mère lui avait raconté que lorsqu'elle avait fait l'exercice, le professeur les avait fait s'asseoir par terre, alors les places seraient probablement temporaires. Et elle ne s'était heureusement pas retrouvée à côté d'Alisey. Emy l'effrayait un peu moins puisqu'en tant qu'élèves de Serdaigle, elles étaient un peu alliées.

Rebecca tira le plus délicatement possible sa chaise et s'y assit. Emy semblait lire le manuel de Défense contre les Force du Mal qui avait été prescrit pour le cours d'un air concentré. Elle n'osait pas la déranger (disons que la timidité de Rebecca ne l'aidait pas à aborder les gens, habituellement elle se tenait toujours avec Suzanne et c'était celle-ci qui abordait les autres, ce qui faisait en sorte que Rebecca finissait par se greffer à la conversation par la suite). Finalement, Emy leva les yeux de son bouquin et posa son regard vers elle. Rebecca déglutit légèrement et détourna les yeux.

Après un moment, elle regarda la Serdaigle à nouveau. Celle-ci la regardait toujours, l'air désintéressé. Rebecca pouvait toutefois voir une légère lueur de nervosité dans son regard. Cela la rassura; elle n'était pas la seule personne du cours qui redoutait les épouvantards. Prenant son courage à deux mains, elle se décida finalement à adresser la parole à Emy, ce qu'elle fit en balbutiant légèrement.

-Sa…salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
Garce numérique intersidérale
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)   Sam 29 Juin 2013 - 19:16

Depuis son entrée à l'école des sorciers, Emy trouvait toujours le moyen de se faire valoir. Elle ne parlait à personne et peu de gens lui parlaient, mais ses résultats étaient élevés dans la plupart des matières classées difficiles. Bref,ce qui faisait en sorte de la garder dans le camp des personnes qui ne se distinguent pas particulièrement et sur qui l'on ne porte jamais attention ou presque... sauf pour vanter ses résultats académiques. La jeune fille gardait toujours un air froid et distinct. Sa mère était une grande sorcière et elle ne voulait surtout pas lui faire honte. Malgré le fait que celle-ci lui dise sans arrêt que l'impression des autres ne comptait guère, Emy avait du mal à laisser cette idée derrière elle. Elle se voulait supérieure et plutôt imposante. Après tout, son génial cerveau était constamment en train d'impressionner les autres. C'est aussi un peu comme ça que les problèmes ne la regardaient pas. Emy avait plus ou moins travaillé pour avoir sa réputation de la fille intelligente, surdouée et silencieuse. Elle était consciente de ce que sa personne pouvait imposer lorsqu'elle donnait les réponses avec un air désintéressé. Son confort y était toute aise. Tant que l'on reste dans notre coin et que l'on fait nos petites affaires sans rien dire, les ennuis n'aillaient pas nous suivre. Sauf évidemment pour le cours de Défense contre les Forces du Mal.

L'une des rares faiblesses de la jeune surdouée. Mais encore, elle connaissait plusieurs incantations et sorts par coeur. Non, elle n'était pas mauvaise et se tenait dans la moyenne de la classe. Seulement pour elle, c'était une faiblesse de se retrouver au même niveau que les autres élèves. Il fallait toujours performer plus. C'était sa manière de se démarquer tout en gardant le silence et en ne faisant pas une idiote de sa personne.

Ce matin elle s'était réveillée du mauvais pied. Lê Thu l'avait réveillée en claquant trop fort la porte de son placard (Emy ayant l'oreille très fine lors de son sommeil). Elle s'était empressé de faire son lit et de se changer elle aussi, remontant instinctivement ses cheveux derrière sa tête en une longue queue de cheval qui lui arrivait dans le milieu du dos. Sa routine était toute prévue, et les moindre détails de sa personne étaient parfaits. Aucune mèche rebelle, aucun poil ou aucune poussière sur ses vêtements et sa toge. Emy veillait à ces détails chaque matin de manière sérieuse. Elle alla nourrir son chat et passa quelques temps à lui sussurrer des mots doux. Elle devenait complètement gaga en présence des chats...

Dans la grande salle lors du petit-déjeuner, Emy mangeait silencieusement comme à son habitude. Elle entendit Lê-Thu parler du cours de Défense contre les Forces du Mal qui avait lieu ce matin. Les rumeurs étaient larges au sujet de ce cours-ci en particulier. Aujourd'hui, c'était le cours avec les épouvantards. Emy savait déjà ce qui allait sortir du fichu placard. Elle savait bien qu'en allant devant l'armoire, une foule de rire s'emparerait de ses camarades. C'est dans ces cas-là que la jeune fille aurait aimé avoir une peur un peu plus dans la norme. Avoir peur des araignées, des serpents, des requins ou même des insectes aurait été correcte. Dans son cas, ça allait être affreux. Elle s'imaginait déjà les moqueries et les questionnements partout dans la pièce. Évidemment, Emy avait comme plus grande peur, l'eau. Elle ne pouvait pas imaginer pire : Une armoire qui s'ouvre avec de l'eau qui coule sur le plancher, sans arrêt, envahissant la pièce et ne s'arrêtant pas de couler jusqu'à ce qu'elle la transforme en autre chose. Mais en quoi? En quelle genre d'autre chose allait-elle bien pouvoir transformer quelque chose d'aussi peu malléable, de tellement aqueux?

Son frère aînée aussi était au courant du cours qu'elle allait avoir cette journée là. De la table voisine, il attendit que sa soeur porte un petit regard légèrement plus haut que son assiette pour lui montrer son pouce. Emy sourit un peu, le remerciant d'un petit clin d'oeil discret tout en continuant de piocher bizarrement dans son plat. Le repas ne fût guère très gourmand pour la jeune fille. C'est en se dirigeant vers son cours qu'elle commençait à s'affoler un peu. Bien sûr, rien ne pouvait se laisser paraître, mais au fond d'elle-même elle était pétrifiée. Elle qui habituellement se créait un genre de répertoire de réactions possibles pour les événements futurs, cette fois elle n'avait aucune idée de comment elle allait gérer tout ça.

Elle s'assied au seul bureau vide qui permettait néanmoins à quelqu'un d'autre de s'asseoir à ses côtés. Elle ouvrit donc son manuel de classe et se mit à le lire. Peu importe l'autre personne qui allait s'asseoir près d'elle, Emy ne lui adresserait sans doute pas la parole de toutes façons. Mais semble-t-il que cette autre personne s'en soit chargé.

-Sa…salut, l'avait-elle timidement abordée.

Emy lui adressa un regard quasi-soulagé lorsqu'elle vint s'asseoir. Au moins ce n'était pas une Serpentard, ou pire encore, Lê-Thu.

-Hrm, hello.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reb

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 28/06/2013
Age : 30

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)   Sam 29 Juin 2013 - 20:55

-Hrm, hello.

Rebecca se sentit rougir. Emy pouvait être très intimidante lorsqu'elle le voulait. Son apparence était toujours très soignée (aujourd'hui encore, sa coiffure était impeccable et pas un seul cheveu ne sortait de sa queue de cheval) et elle dégageait une confiance en elle qui pouvait rivaliser avec celle de sa meilleure amie, bien que la façon dont elle la démontrait était assez différente. Suzanne était une adolescente sociable, qui avait le don de faire tomber les gens sous son charme malgré les petites piques mesquines qu'elle pouvait leur lancer de temps en temps. Sa confiance en elle était contagieuse; lorsque Rebecca se tenait avec elle, elle avait l'impression que ses insécurités s'évanouissaient dans le néant pour laisser place à une nouvelle Rebecca, qui était une fille populaire et attachante.

Emy, elle, la faisait se sentir encore plus petite que d'habitude. La confiance en soi qu'elle émettait était gardée pour elle-même, comme une sorte de protection contre son univers immédiat, dont elle tentait le plus possible de se détacher. Rebecca ne voulait surtout pas avoir l'air d'une petite fille coincée en s'adressant à elle, aussi décida-t-elle de jouer la carte de la fille ultra-aimable et un peu idiote.

-C'est le cours sur les épouvantards aujourd'hui, oh mon Dieu… ça va être terrible. J'ai peur de pratiquement tout. Et je ne sais pas à quoi penser pour déstabiliser mon épouvantard…

«Pas assez de flatteries Rebecca, tu peux faire mieux, voyons! Les gens adorent quand on les complimente!»

Une petite voix dans la tête de Rebecca, ressemblant étrangement à celle de Suzanne, venait de lui murmurer ceci à l'oreille. Elle n'avait pas tort. Rebecca pouvait jouer presque n'importe quel rôle si elle le voulait; elle était bonne menteuse. Laissant sa gène de côté, elle entrepris cette fois d'encourager l'autre Serdaigle, qui lui avait paru légèrement inquiète à la perspective de combattre un épouvantard plus tôt.

-Toi Emy tu es une des meilleures élèves de la classe, non? C'est pratiquement grâce à toi qu'on a gagné la coupe des Quatre Maisons l'an passé, tu répondais toujours correctement aux questions des professeurs et ça nous donnait plein de points! Je suis certaine que tu vas pouvoir te débarrasser de ton épouvantard facilement! Pas comme moi hahaha, je vais probablement me ridiculiser devant tout le monde…

Le professeur de Défense contre le Forces du Mal, monsieur Fontaine, décida de se pointer dans le local après la réponse d'Emy. Il avait l'air de jubiler. Normal, cela faisait maintenant deux semaines qu'il ne faisait que parler du cours d'aujourd'hui, qu'il avait très hâte de donner. Il avait l'air d'un enfant à qui on avait acheté le jouet qu'il désirait tant pour la fête de Noël. Il arborait un immense sourire alors qu'il s'adressait à la classe.

-Bonjour! Comme vous le savez aujourd'hui c'est le cours sur les épouvantards - monsieur Maillet, pas déjà…

Les têtes se retournèrent vers l'endroit où Joel et Vincent étaient assis. Joel, qui n'était jamais très attentif dans ses cours, avait la tête couchée sur son bureau. L'enseignant passait au moins cinq minutes par cours à lui dire de se réveiller, mais le Serdaigle ne semblait pas s'en soucier plus que nécessaire et ne s'excusa que par convention.

-Désolé monsieur.

-Le cours d'aujourd'hui va être très important pour votre BUSE, monsieur Maillet. Quand vous allez étudier pour devenir Auror, vous serez souvent confronté à vos peurs alors que vous devrez affronter les Forces du Mal. Si vous vous concentrez aujourd'hui, vous verrez que ce n'est pas si difficile que ça!

Quelques élèves (surtout les Serpentards) rirent à l'intervention du professeur, qui faisait souvent ce genre de remarques à ses élèves. Rebecca tenta le plus possible d'éviter son regard; le professeur la mettait très mal à l'aise et elle ne voulait pas qu'il lui adresse la parole (elle n'était pas très douée dans sa matière, ce qui faisait en sorte qu'il l'interpellait assez souvent, à son plus grand désarroi).

-Bon. Levez-vous, on va tasser les bureaux pour vous laisser plus d'espace pour combattre vos épouvantards. Vous pourrez vous asseoir où vous voudrez, tant que vous restez en demi-cercle et que vous ne dérangez pas l'élève dont s'est le tour d'affronter l'épouvantard. Il faut aussi lui laisser une bonne distance pour ne pas que l'épouvantard de l'élève se change en celui de quelqu'un d'autre… compris?

Le professeur avait parlé rapidement, presque dans un seul souffle. La plupart des élèves se regardaient d'un air perdu, n'ayant pas tout saisi, mais personne n'osa demander à monsieur Fontaine de répéter ce qu'il venait de dire, de peur de se faire parler comme s'ils étaient idiots (il était parfois difficile de différencier son sarcasme des propos qu'il voulait réellement dire).

Finalement, Emy et quelques élèves de Serpentard, qui semblaient avoir bien saisi le message, donnèrent l'exemple et commencèrent à déplacer les bureaux. Timidement, Rebecca et le reste de la classe finirent par se joindre à eux en essayant le moins possible de flâner, ce qui aurait attiré l'attention de Fontaine.

-Monsieur Maillet!

Les élèves se retournèrent à nouveau vers Joel, qui n'avait toujours pas relevé la tête de son bureau.

-Vous savez monsieur Maillet, si vous souffrez de narcolepsie, vous pouvez aller voir votre professeur de Potions. Il pourrait vous conseiller une potion efficace contre ce type de problème.

-Ouais, peut-être.

Joel fit un léger sourire au professeur et se leva presque péniblement de son bureau, qu'il entrepris de déplacer avec les autres.

Une fois que l'endroit fut assez bien arrangé au goût de Fontaine, Rebecca s'installa par terre, dans le demi-cercle prescrit par le professeur. Elle se retrouva entre Emy et Suzanne, ce qui n'était pas si mal. Si Emy l'intimidait trop, elle n'aurait qu'à se retourner vers sa meilleure amie. Le professeur annonça que les affrontements se feraient en ordre alphabétique, comme elle s'y attendait. Cela la rassura un peu; au moins, elle ne passerait pas en premier. Ça serait à Vincent Davis de briser la glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy
Garce numérique intersidérale
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 18/05/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)   Lun 29 Juil 2013 - 16:36

-C'est le cours sur les épouvantards aujourd'hui, oh mon Dieu… ça va être terrible. J'ai peur de pratiquement tout. Et je ne sais pas à quoi penser pour déstabiliser mon épouvantard…

Emy eût le réflexe de rire légèrement. Si un épouvantard faisait peur à quelqu'un d'aussi impassible qu'elle, il était évident que cette petite joyeuse pimpante allait s'en ronger les ongles jusqu'au sang.

-J'tavoue que moi non plus, fit-elle en détournant le regard.

-Toi Emy tu es une des meilleures élèves de la classe, non? C'est pratiquement grâce à toi qu'on a gagné la coupe des Quatre Maisons l'an passé, tu répondais toujours correctement aux questions des professeurs et ça nous donnait plein de points! Je suis certaine que tu vas pouvoir te débarrasser de ton épouvantard facilement! Pas comme moi hahaha, je vais probablement me ridiculiser devant tout le monde…

Les compliments de la jeune fille la déstabilisaient un peu. Elle ne savait pas si elle devait la remercier alors qu'elle était probablement aussi apeurée que Rebecca en ce qui concernait cet épouvantard. Emy garda le silence en replaçant son collet de manière délicate.

Les élèves étaient loin de se bousculer pour se diriger vers l'armoire. Lorsqu'Emy sût finalement qu'ils allaient tous y passer en ordre alphabétique, celle-ci regretta soudainement de ne pas être née sous le nom de Zarkovich ou un truc du genre. Elle se leva et obtempéra de déplacer les bureaux avec un manque total d'intérêt. Une fois la classe replacée, Emy croisa les bras de manière désinvolte et replaça ses lunettes du bout de ses doigts en allant se place en cercle. Elle savait ce qu'était un épouvantard, ce qu'il faisait et comment il réagirait face à toute le monde. Il ferait apparaître la peur que la personne éprouve au moment de le regarder. Emy écarquilla les yeux doucement. Elle n'avait qu'à ne pas penser à sa peur de l'eau et se concentrer sur une autre de ses peurs après tout. Elle regarda au loin le premier épouvantard se faire transformer en une lampe sur patte rose et violette. De quoi pouvait-elle bien avoir peur d'autre autant que de l'eau? Elle n'avait pourtant jamais vécu aucun traumatisme face à l'eau, ni regardé un film qui l'avait troublé au point de lui créer une peur aussi intense. Les élèves se faisaient tous appeler un par un, l'épouvantard leur montrant souvent des serpents, des araignées ou des meurtriers... parfois même des choses comme des chiens enragés ou des dragons.

Emy passait le plus clair de son temps à regarder la réaction des autres élèves autour d'elle. La plupart semblait plus effrayés par leur tour futur que le but du cours en tant que tel. Tous se contentaient d'applaudir à la fin de chaque tour par simple convenance. Quelques-un semblaient en grande réflexion, ne semblant pas savoir ce qui allait sortir de l'armoire. Au moins pour Emy c'était déjà ça, elle savait parfaitement ce qui allait en ressortir. Seulement, elle était pétrifiée à l'idée de voir son image d'élève sans faille qu'elle avait tant travaillée à forger se détruire sous les rires de ses camarades. Pourtant depuis le début, personne ne semblait rire des peurs des autres, mais bien seulement de leur transformation ridicules. Emy commença à croire qu'elle s'était fait du mouron pour rien au final. Le truc, c'est qu'elle refusait toujours de se montrer faible face aux autres élèves. Elle ne pouvait quand même pas se convaincre d'avoir peur des serpents ou des araignées dans le petit laps de temps qu'il lui restait. Non, elle devait affirmer d'avoir peur de quelque chose d'aussi puéril. Emy était consciente que sa peur pouvait paraître irrationnelle, mais une phobie reste une phobie.  De toutes façons, ça n'allait pas être la première fois qu'elle supporterait les débilités que disent les autres sur elle. Après tout, elle n'aurait qu'à les ignorer.

Maintenant, il ne restait plus que cinq personnes avant son tour. Emy passait tout son temps à fixer l'armoire en se mordant la lèvre inférieure. Elle ne savait pas si ses camarades avaient remarqué son stress constant, mais à ce point elle s'en fichait. Les minutes qui passèrent ressemblaient plutôt à des millisecondes.

-Emy Rose.

Celle-ci se releva presque trop rapidement, s'empressant de replacer les plis de sa jupe et de replacer à nouveau ses lunettes. Elle marchait d'un pas décidé. Le poing serré sur sa baguette, les petits bruits répétitifs des talons de quatre centimètres de la jeune femme résonnaient dans toute la classe.

-Es-tu prête? , lui demanda le professeur.

-Oui.

Emy fronça les sourcils et mit sa baguette devant elle. Lorsque l'épouvantard sortit, elle sentit son regard perdre sa confiance. Heureusement que tout le monde était derrière elle pour ne pas le remarquer. Un véritable tsunami se dirigeait vers elle à une vitesse fulgurante. À cause des deux mètres qui la séparaient de l'armoire, elle dût réagir rapidement. Elle se concentra et donna un coup de baguette, les genou presque en train de fléchir.

-Ridiculous...

Elle n'avait pas prononcé ce mot très fort. Pour tout dire elle l'avait presque marmonné. Elle avait même abaissé le regard vers le sol pour ne pas se sentir prise dans ce tourbillon infernale. Son coup de baguette changea instinctivement toute l'eau en petites bulles de savon. Emy releva les yeux vers ce spectacle plutôt mignon. Elle recula de quelques pas, un petit sourire à la fois gêné et soulagé se dessinant sur son visage. Il lui fallu quelques secondes pour réaliser ce qui venait de se passer, puis les applaudissements de convenances commencèrent, créant instantanément un sentiment de fierté chez la jeune fille. Lorsqu'elle se retourna, elle constata les regards ébahis de ses camarades. Emy fit mine de n'avoir rien vu. Elle rangea sa baguette et leva légèrement le menton avant d'aller se rasseoir aux côtés de sa camarade de classe. Elle ne dit rien, tentant simplement d'ignorer les regards étranges que tous les autres lui administraient.

Elle allait devoir s'expliquer après le cours, ça elle le sentait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Défense contre les Forces du Mal: cours sur les Épouvantards (3ème année)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Défense contre assaut et Commandant
» [patrouille +] GI forces de défense planétaire
» Uniformes des Forces Armées du Pacte de Varsovie
» BUFFY CONTRE LES VAMPIRES
» Course de MALADE !!! (Porsche GT3 vs CBR1000RR vs R1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Univers alternatifs :: Poudlard-
Sauter vers: